Accueil / En vrac / “En vrac” par Madjid Khelassi : Le beurre et l’argent du beurre…politique  

“En vrac” par Madjid Khelassi : Le beurre et l’argent du beurre…politique  

Un sénateur du FLN, jette un véritable pavé dans la mare opaque du landerneau politique algérien, en affirmant que les 192  députés qui ont siégé dans  l’ex CNT ( conseil national de transition)  de 1994 à 1997 avaient voté  juste avant de quitter l’hémicycle, une loi leur permettant une retraite  à vie de l’ordre de  400 000 dinars !

Parmi ces « heureux » bénéficiaires, il cite Zoubida Assoul, Bengrina , Saida Benhabyles , Djamel Ould Abbes etc…

La réaction en chaîne à ces propos, ne s’est pas faite attendre, et dont la plus virulente vient de Zoubida Assoul avocate de son état, ex membre du CNT et présentement cheffe d’un parti d’opposition.

Madame Assoul réfute le montant de 400 000 dinars, et précise que cette pension varie entre 230 000 et 240 000 dinars mais ne dépasse pas les 260 000 dinars, c’est-à-dire 13 fois le SMIC !

Mais là où le bat blesse, encore plus, c’est que Zoubida Assoul se situe comme une opposante de premier ordre au régime.

Tentation Faustienne* ! Beurre, argent du beurre, et  beurrier-système ! Des opposants se sucrant sur la bête…on aura tout vu !

Le combat  qu’on nomme opposition vire ici au lucre. Et la parade sur macadam Hirakien se fait sonnante et trébuchante. Le fric, hémophile, mangeur de la probité et dévastateur de l’esprit, aura tout détruit chez nous.

Elle est belle l’opposition qui scande a tue-tête chaque vendredi le départ du système et qui se sustente aux frais du régime .

Décidément personne ne résiste à la belle vache à lait algérienne…et ses mamelles envoûtantes ! Chanter les revendications du Hirak à 40 briques le mois…! On est presque en champions’ ligue de la politique.

Le roman national nous gratifie chaque fois d’une nouvelle page. Après les opposants de salons, voici venu le temps des opposants marrons.

*Faust, héros d’un conte populaire allemand, contracte un pacte avec le diable, qui lui offre une seconde vie de plaisir, contre l’âme de ce premier.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / la géopolitique n’explique pas tout : se méfier de ses opportunités et de ses contraintes.

En début de cette année 2024, l’économie mondiale peine à maintenir  le rythme de croissance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *