Accueil / Economie / Numérisation : une opération expérimentale de m-paiement lancée mi-mai

Numérisation : une opération expérimentale de m-paiement lancée mi-mai

Une opération expérimentale sur interopérabilité entre les différents acteurs du paiement mobile (m-paiement), sera lancée vers la mi-mai, a indiqué mardi une responsable à la Banque Nationale d’Algérie (BNA), concernée par cette opération au même titre qu’Algérie Poste et Al-Salam Bank. Dans une déclaration à l’APS, la Directrice Marketing à la BNA, Sabrina Belouchani a précisé, en marge de sa participation à une Journée d’études sur “l’inclusion financière novatrice en Algérie : défis et perspectives”, que cette opération expérimentale serait limitée, dans sa phase préliminaire, aux trois établissements susmentionnés, avant sa généralisation aux autres banques, en prévision du lancement officiel de l’interopérabilité du paiement mobile.

Cette période expérimentale vise principalement à garantir la sécurité du m-paiement, et à pallier d’éventuels problèmes techniques, selon la même responsable. La généralisation du m-paiement intervient grâce à l’entrée en service du commutateur (Switch) assuré par la Société d’Automatisation des Transactions Interbancaires et Monétique (SATIM).

La BNA avait lancé en 2021 le m-paiement utilisé notamment pour régler des achats via le code QR et effectuer des virements de compte à compte sur l’application (WIMPAY). La Banque Nationale a enregistré, depuis le lancement de l’application, plus de 200.000 opérations, selon Mme Belouchani. Cependant, ce service n’est, actuellement, disponible que pour les clients de la même banque, avec possibilité d’effectuer des virements entre différentes banques dès l’entrée en service de l’interopérabilité.

A noter que le Délégué général de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), Rachid Belaid avait affirmé, la semaine dernière, que l’interopérabilité du m-paiement serait “opérationnelle en début juin”.

R.E

A propos LA NATION

Voir Aussi

Gaz naturel : l’Algérie vise une production de 200 milliards m3 d’ici 2029

L’augmentation de la production des hydrocarbures dans les années à venir est d’une grande importance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *