Accueil / En vrac / “En Vrac” par Madjid Khelassi : Les intermittents du spectacle…politique

“En Vrac” par Madjid Khelassi : Les intermittents du spectacle…politique

Le président Tebboune annonce la couleur…avec un trait épaissi …celui d’un remaniement ministériel.
Déjà exprimée en janvier dernier, son insatisfaction quant au « rendement »de certains départements ministériels prend, cette fois-ci, une tangente qui laissera sur le carreau plusieurs ministres.
Et au jeu des pronostics populaires, c’est le ministre de l’Industrie qui fait l’unanimité, quant à un départ avant qu’il n’ait vu une voiture émerger de sa biblique œuvre carrossée !
Le ministre du Commerce est, lui aussi, dans le viseur du chef de l’Etat, grâce ou à cause de ses frasques dans la gestion de son département, parmi lesquelles son côté cinéma politique…avec la fantaisiste mafia du lait, et le trivial jeu du domino.
Un troisième maroquin risque de changer d’attributaire aussi et qui est celui du ministre des Finances qui s’est enlisé dans l’ubuesque impasse…des liquidités.

Ah le poste de ministre chez nous…Quel rêve qui se fracasse aussi vite que sa durée dans le poste !

A l’ascenseur émotionnel du début de mandat-qui met en branle la limousine noire, la carte de visite  imprimée de frais, la résidence d’état qui fait de vous le contraire de ce que vous êtes- succède la complexité de la tâche qui s’avère plus ardue que prévue.
Un ministre, dit un vieil adage, est quelqu’un qui, un jour, s’est trompé de porte. Et vite, la fascination époustouflée du koursi tourne au sentiment d’effraction…d’une porte qui vous revient sur la gueule. Malaise du désigné, stressé, convenu comme un khâgneux qui se sait déjà qu’il ne sera qu’un intermittent du spectacle…politique. Et qu’il sera viré au premier couac.

Alors survient la disgrâce et le ministre, s’étant vu plus beau que son poste, se rend compte qu’il était juste un ex-hédoniste qui s’ignorait.

Au suivant…la disgrâce d’un ministre est un rite aussi vieux que le monde ! Avec une belle consolation chez nous : le ministre, viré, garde un salaire appréciable, même s’il n’a été qu’un mois ministre ! Le jeu ( inutile) ne valait-il pas la
chandelle ?

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / la géopolitique n’explique pas tout : se méfier de ses opportunités et de ses contraintes.

En début de cette année 2024, l’économie mondiale peine à maintenir  le rythme de croissance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *