Accueil / National / Internet ADSL : Algérie Télécom va augmenter le débit minimum

Internet ADSL : Algérie Télécom va augmenter le débit minimum

Algérie Télécom (AT) a entamé une nouvelle opération de tests techniques en vue d’augmenter le débit Internet minimum de 4 Mégabits par seconde (Mbps) à 10 Mbps, alors que les clients ayant actuellement un débit de 10 Mbps vont passer à 20 Mbps, a indiqué hier un communiqué de l’opérateur public.

L’opération de tests techniques, entamée dans la soirée du jeudi 24 juin

2021, concernera, dans une première étape, les abonnés résidentiels Idoom ADSL et Idoom Fibre dans les wilayas d’Alger, Blida, Chlef, Oran et Tlemcen, précise la même source, ajoutant que cette opération “sera graduellement étendue à toutes les wilayas”.

L’approche graduelle a été favorisée afin d’assurer la prise en charge des contraintes éventuelles qui empêcheraient certains abonnés ADSL de bénéficier d’un débit supérieur à leur débit actuel, relève la même source

“Cette démarche, qui intervient 3 mois après l’augmentation du débit Internet pour plus de 2 millions d’abonnés, s’inscrit dans la mise en œuvre de la feuille de route élaborée par Algérie Télécom afin de satisfaire, dans les plus brefs délais, les attentes de ses clients en matière de vitesse de l’Internet fixe”, note la même source, ajoutant que l’augmentation du débit Internet est le résultat des “efforts consentis” pour “la modernisation et le développement des différentes couches qui composent son infrastructure réseau, au niveau national et international”. L’annonce d’Algérie Télécom intervient après une semaine marquée par la coupure de la connexion Internet pour lutter contre la fraude aux épreuves du Baccalauréat.

En matière de vitesse d’internet fixe et mobile, l’Algérie est très mal classée au niveau mondial. En effet, l’Algérie occupe les dernières places du classement mondial des pays selon la vitesse de leur connexion internet (fixe et mobile) durant le mois de mars dernier, selon le classement mensuel élaboré par « Speedtest Global Index».

Selon ce classement, l’Algérie occupe la 174ème place sur 177 pays analysés en matière de vitesse d’internet fixe, et recule d’une place par rapport au classement précédent. Selon les données fournies par le site spécialisé, en Algérie, la vitesse moyenne du débit descendant (Download) a été mesurée à 5,78 mégaoctets par seconde (Mbps), et la vitesse moyenne du débit ascendant (Upload) a été mesurée à 1,55 Mbps. Selon les mêmes données, le temps de latence a été mesuré à 50 millisecondes (ms), alors que la moyenne mondiale est à 2 ms.

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Corruption : marché suspect entre Mobilis et un consortium algéro-étranger

•             Trois individus placés en détention et quatre autres sous contrôle judiciaire Le juge d’instruction …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *