Accueil / National / Hub d’Alger : lancement d’une passerelle de connexion pour le transit domestique international

Hub d’Alger : lancement d’une passerelle de connexion pour le transit domestique international

Le ministre des Transports, Youcef Cherfa, a procédé, dimanche à Alger, au lancement de la seconde phase de la mise en place du Hub d’Alger, avec l’inauguration d’une passerelle de connexion entre le terminal des lignes domestiques et le terminal des vols internationaux de l’aéroport international Houari-Boumediene, facilitant le transit des voyageurs en provenance des villes algériennes vers l’étranger et vice-versa.
Le lancement de cette passerelle de connexion “entre dans le cadre de la préparation du Hub d’Alger, afin d’en faire une plaque tournante du transport aérien au niveau du bassin méditerranéen et lui permettant de connecter différents aéroports africains, européens et asiatiques”, a déclaré M. Cherfa lors d’un point de presse organisé en marge de sa visite de travail effectuée à l’aéroport international d’Alger.
Le ministre a rappelé que “la première phase de ce projet a été lancée en décembre dernier avec un transit simplifié pour les voyageurs en provenance d’une destination internationale et transitant par l’aéroport d’Alger pour rallier une autre destination à l’international”.
“Aujourd’hui, il a été question du lancement d’une procédure de transit simplifiée pour les voyageurs qui démarrent d’une ville algérienne sur un vol domestique pour rejoindre une quelconque destination à l’étranger”, a expliqué M. Cherfa ajoutant que toutes les procédures douanières et de contrôle de police ainsi que l’enregistrement des bagages se font au niveau de l’aéroport de départ, et que les voyageurs pourront récupérer leurs bagages directement au niveau de l’aéroport de leur destination finale.
Le lancement de ce service “fera gagner du temps au voyageur et lui épargnera de se fatiguer, tout en faisant de l’aéroport international d’Alger un véritable Hub au niveau du continent africain”, a souligné le ministre, en signalant que pas moins de 6 capitales africaines sont actuellement desservies (Abidjan, Niamey, Dakar, Bamako, Nouakchott et Ouagadougou), en attendant le lancement de nouvelles lignes africaines.
De son côté, le Directeur général de la compagnie Air Algérie, Yacine Benslimane, a indiqué que cette passerelle de connexion “permettra aux passagers qui transiteront par l’aéroport d’Alger d’emprunter un parcours dédié et sécurisé, leur permettant d’accéder facilement à la salle d’embarquement du terminal international, ou d’effectuer le chemin inverse pour les voyageurs venant de l’étranger et désirant rejoindre l’aéroport d’une ville algérienne”. Ce service constitue, selon lui, “une amélioration souhaitée de la qualité des services offerts aux passagers au niveau de l’aéroport d’Alger, que ce soit pour Air Algérie ou pour les autres compagnies aériennes qui ont des accords avec le pavillon national”.
M. Benslimane a indiqué que “la troisième phase de cette stratégie de la mise en place du Hub d’Alger concerne le transit et la correspondance du fret aérien à partir de l’aéroport d’Alger, sur laquelle Air Algérie est en train de travailler pour le moment”. 

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Filière de la viande rouge : le programme de développement a raté ses «objectifs stratégiques»

Le secteur public de la filière des viandes rouges, représenté par ALVIAR et ses démembrements …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *