Accueil / National / Côtes d’Arzew (Oran) : découverte d’une très grande quantité de cocaïne

Côtes d’Arzew (Oran) : découverte d’une très grande quantité de cocaïne

Une très grande quantité de drogues dures (vraisemblablement de la cocaïne) a été découverte par des pécheurs dans des sacs flottant sur l’eau au large des côtes d’Arzew (wilaya d’Oran), ont rapporté hier des sources médiatiques. Selon les premières estimations, il s’agit de près de 500 kilogrammes, la 2e plus importante quantité de cette variété de drogue jamais saisie en Algérie. A l’heure où nous mettons sous presse, l’information n’a été pas confirmée officiellement par les autorités.

Les pêcheurs qui ont découvert la marchandise ont contacté les autorités de sécurité du port d’Arzew, afin que les bateaux des garde-côtes du front de mer de la deuxième région militaire se soient rendus sur le site et l’ait bouclé, avant que les colis contenant la drogue ne soient récupérés. La gendarmerie nationale a pris en charge l’instruction de cette affaire.

Il est à noter qu’au cours des derniers mois, les autorités de sécurité des wilayas de Mostaganem, Oran et Ain Temouchent ont découvert des bateaux «super-rapides» abandonnés par leurs passagers sur certaines côtes. Les investigations menées ont confirmé qu’elles appartenaient à des “étrangers”.

Il est probable que la cargaison de cocaïne qui a été retrouvée à l’aube aujourd’hui, a été lancée depuis un bateau de ce type.

En mai 2018, plus de 700 kilogrammes de cocaïne ont été saisis au port d’Oran par les garde-côtes, les douanes et la Gendarmerie nationale. La marchandise était enfouie dans un conteneur à bord d’un bateau de transport de viande en provenance de l’Amérique Latine. La cargaison appartenait à l’homme d’affaire Kamel Chikhi, dit El Bouchi, magnat de l’immobilier et puissant importateur de viande rouge. Ce dernier est aujourd’hui le principal accusé dans l’affaire dite des 7001 kilogrammes de cocaïne avec cinq autres accusés : ses deux frères, un de ses associés, son directeur commercial et un de ses agents exerçant au port d’Oran. Les six sont poursuivis pour «constitution d’une organisation criminelle dans le but d’importer, de commercialiser et de distribuer de la drogue» et pour «blanchiment d’argent».

Aziz T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *