Accueil / Economie / Tayeb Zitouni (ministre du commerce) : le sucre largement disponible à travers tous les marchés

Tayeb Zitouni (ministre du commerce) : le sucre largement disponible à travers tous les marchés

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a assuré, dimanche depuis Boumerdes, que le sucre était “largement disponible à travers tous les marchés”, liant la hausse de la demande de ce produit dans les wilayas côtières à la saison estivale.

Supervisant le lancement d’une nouvelle chaîne de production de sucre destiné à la consommation familiale au niveau de l’unité de production du Groupe LaBelle à Ouled Moussa (Boumerdes), M. Zitouni a souligné que la hausse de la demande de ce produit dans les wilayas côtières était liée à la saison estivale, mais que la situation était “sous contrôle”.

Les capacités de production de sucre en Algérie, à travers les unités de production et de transformation, sont estimées à 10.000 tonnes/jour et à 3,2 millions de tonnes/an, tandis que la consommation s’élève à 2.139 tonnes/jour et à environ 2,1 millions de tonnes/an, a indiqué le ministre.

Dans ce contexte, les opérateurs économiques du secteur souhaitent doubler la production et pouvoir exporter, a-t-il dit, annonçant “une reprise prochaine de l’exportation du sucre vers les marchés mondiaux après la maîtrise de la chaîne de valeurs”.

M. Zitouni a assuré que le stock de sucre au niveau national était suffisant pour couvrir six (6) mois de consommation locale, appelant les opérateurs à augmenter les capacités de stockage de cette denrée.

A cet égard, il a souligné la nécessité pour les producteurs d’augmenter le taux de production du sucre destiné à la consommation familiale, par rapport à celui destiné aux usages industriels, qui représente 50% de la production, en veillant à afficher le prix de ce produit subventionné sur l’emballage pour protéger les consommateurs.

Dans un autre registre, le ministre a affirmé que “l’Algérie réalisera l’autosuffisance en légumineuses pouvant être produites localement en 2025”.

Quant aux prix, M. Zitouni a précisé qu’ils se stabiliseront à partir de septembre prochain, vu que 55.000 tonnes de légumineuses sont stockées.

“La production nationale de légumineuses représente 40% des besoins du marché, mais elle n’était pas exploitée”, a-t-il dit, précisant que les pouvoirs publics avaient donné des instructions pour que la production de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) puisse arriver directement dans les commerces et couvrir ainsi le marché.

“Certains anciens importateurs de légumineuses veulent créer un problème pour reprendre l’importation et tuer la production nationale”, a déploré M. Zitouni, assurant que le ministère du Commerce “veille au grain”.

Concernant l’activité de contrôle, il a fait état de la saisie d’environ 80 tonnes de lentilles et de haricots pour une valeur de trois (3) milliards de dinars, rappelant que d’importantes opérations de contrôle étaient effectuées.

Des opérateurs et des commerçants participent, de leur côté, à la lutte contre la spéculation en signalant les spéculateurs, a relevé le ministre.

Et de préciser que des cas “isolés” de spéculation avaient été enregistrés, assurant que ce phénomène sera éradiqué afin que le produit puisse parvenir au consommateur à moindre frais et avec une meilleure qualité.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

L’Affaire des enfants noyés sur la plage des Sablettes : 14 suspects placés en détention

* Les parents d’élèves se solidarisent avec les organisateurs de l’excursion Les suspects dans l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *