Accueil / Conjoncture / Smain Amirouche, DG de l’ADE : laissons l’enquête faire toute la lumière

Smain Amirouche, DG de l’ADE : laissons l’enquête faire toute la lumière

Le Directeur général de l’Algérienne des Eau (ADE), M. Smain Amirouche a déclaré lundi que les équipes de l’ADE ont  constaté des «arrêts répétitifs lors d’événements nationaux et religieux» au niveau des stations de dessalement d’eau de mer en précisant que «l’enquête ne concerne pas uniquement la station de Fouka»

«On a eu énormément de doutes sur le fonctionnement de certaines installations», a-t-il indiqué lors de son passage dans l’émission «L’Invité de la rédaction» de la radio Chaine 3. Selon le premier responsable de l’Algérienne des eaux, des cas de casses, des arrêts répétitifs et des actes de sabotages ont été observés «aussi bien à Alger qu’ailleurs».

L’Invité de la Chaine 3 a saisi l’occasion pour appeler à «laisser l’enquête faire toute la lumière sur cette affaire». «Nous allons regarder de plus près pour voir l’origine de ces dysfonctionnements qui ont coïncidé, cette fois-ci, avec la fête de l’Aid», dit-il.

Le ministère des Ressources en eau a par ailleurs déposé une plainte auprès des services de sécurité, pour l’ouverture d’une enquête, afin de déterminer les responsabilités concernant l’arrêt jeudi dernier de la station de dessalement de Fouka, a indiqué le ministère dans un communiqué.

“La station de Fouka enregistre fréquemment des incidents induisant parfois son arrêt total, comme cela a été le cas en 2019. Plus d’une fois, ces arrêts inexpliqués sont intervenus à la veille de rendez-vous importants pour notre peuple”, note la même source soulignant que le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki, “ne peut tolérer ce genre de situations fortement pénalisantes pour les citoyens”.

Survenu à la veille de l’Aïd el-Adha, jeudi à 4h30, l’incident avait causé des perturbations dans plusieurs communes des wilayas d’Alger et de Tipaza.

Le problème ayant causé cet incident a été résolu en début d’après-midi et la station a repris sa production optimale, selon le communiqué, assurant que toutes les mesures avaient été prises par SEAAL pour assurer la continuité de l’approvisionnement avec des réservoirs pleins.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *