Accueil / National / Situation épidémique en Algérie : l’enseignement supérieur sur le pas de l’Education nationale

Situation épidémique en Algérie : l’enseignement supérieur sur le pas de l’Education nationale

Après l’Education nationale, le secteur de l’enseignement supérieur s’apprête, à son tour, à suspendre les cours en raison de la flambée du covid-19.  Ainsi, la Direction des Services Universitaires, Algérie Est, a annoncé qu’il a été décidé d’arrêter le service de transport et de restauration, avec la fermeture totale des résidences universitaires jusqu’à ce que la situation sanitaire dans le pays s’améliore.

La fermeture des services de transport et la restauration implique la suspension des cours et le report des examens.

Par ailleurs, différentes universités à travers le pays ont déjà annoncé la suspension des cours jusqu’à nouvel ordre. C’est le cas, par exemple, des universités de Khenchela, Djijel et partiellement celle de Blida.

La situation épidémiologique dans le milieu scolaire et universitaire reflète l’explosion des contaminations dans tout le pays. Les chiffres officiels annoncés par le ministère de la santé font froid au dos.

Pour les spécialistes, le variant Omicron a cette particularité de se répandre très rapidement, même s’il n’occasionne pas de cas graves, peut être à l’origine de situations très complexes. Parmi elles, la saturation dans les établissements hospitaliers. Une situation que les spécialistes n’ont pas manqué d’annoncer à maintes reprises.

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a invité les membres du Gouvernement à reporter toutes les visites de travail et d’inspection qu’ils comptaient effectuer dans les wilayas du pays, et ce, compte tenu de la situation épidémique que connaît le pays et l’augmentation sensible des contaminations au Covid-19.

 « Compte tenu de la situation épidémiologique prévalant dans le pays marquée par une augmentation sensible des contaminations au Covid-19 avec l’apparition de nouveaux variants du virus, j’ai l’honneur de vous demander de reporter toutes les visites de travail et d’inspection que vous comptiez effectuer dans les wilayas du pays », a précisé le Premier ministre dans une note adressée jeudi aux membres du Gouvernement.

 « Je vous demande aussi de reporter la programmation de toutes les rencontres et des journées d’étude, tout en veillant à interdire l’organisation de tous types de rassemblement dans vos administrations, que ce soit au niveau central ou local, et ce à titre de mesure préventive qu’il importe de respecter », a-t-il ajouté.

Affirmant attacher une grande importance à l’application scrupuleuse de cette instruction, le Premier ministre a souligné qu’elle restait en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

De sa part la wilaya d’Alger a décidé d’un certain nombre de restrictions. Parmi elles, la fermeture pour 10 jours, de tous les espaces récréatifs et de loisirs dans la wilaya d’Alger, ainsi que le port obligatoire du masque dans toutes les administrations publiques, les services publics, les espaces commerciaux, les transports et dans la rue, précise un communiqué rendu publique jeudi dernier.

Le wali d’Alger, Ahmed Mabed a appelé l’ensemble des administrations, les établissements et institutions publics et les différentes structures publiques à prendre toutes les dispositions nécessaires pour le respect strict du port du masque et du protocole sanitaire.

Le non-respect de ces mesures entraînera l’application des sanctions prévues par la loi et la réglementation en vigueur, précise le communiqué.

Synthèse Aziz.T

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *