Accueil / International / Nations-Unies : appel à “inonder” Ghaza d’aide pour sauver les enfants mourant de faim

Nations-Unies : appel à “inonder” Ghaza d’aide pour sauver les enfants mourant de faim

L’ONU a exhorté mardi le monde à “inonder” Ghaza d’aides pour sauver les enfants mourant de faim, après s’être rendue dans deux hôpitaux pour la première fois depuis le début de l’agression sioniste en octobre. “Les enfants qui commencent à mourir de faim (…) cela devrait être une alarme pas comme les autres”, a déclaré mardi Jens Laerke, porte-parole du bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). L’Organisation mondiale de la Santé a fait état de scènes “sinistres” d’enfants affamés après avoir apporté de l’aide à deux hôpitaux du nord le week-end dernier pour la première fois depuis octobre.

Les médecins de l’hôpital Kamal Adwan, le seul hôpital pédiatrique du nord de Ghaza, ont déclaré à l’équipe qu'”au moins 10 enfants étaient morts de faim”, a dit Ahmed Dahir, qui dirigeait la mission, lors d’un point de presse à Genève par liaison vidéo depuis le territoire palestinien. Depuis, le ministère de la palestinien de la Santé a rapporté que le nombre de décès d’enfants à l’hôpital dus à la malnutrition et à la déshydratation était passé à 15, et que six nourrissons souffrant de malnutrition aiguë couraient un risque grave. “Si ce n’est pas le cas maintenant, quand est-il temps (…) d’inonder Ghaza avec l’aide dont elle a besoin? C’est ce que nous devons voir se produire”, a souligné M. Laerke.

L’ONU a averti que la famine dans la bande de Ghaza était “presque inévitable” en raison de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agression sioniste contre Ghaza : conditions humanitaires plus que “catastrophiques”

L’agression sioniste contre la bande Ghaza entre dans son septième mois. Le bilan de l’agression …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *