Accueil / National / Moutons importés de Roumanie : les précisions de l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR)

Moutons importés de Roumanie : les précisions de l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR)

L’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR), a affirmé, dimanche, dans un communiqué, que les moutons importés de Roumanie sont destinés à l’abattage pour l’approvisionnement du marché national en viande ovine, et non à la vente directe au citoyen pour l’Aïd El-Adha. “Suite aux informations erronées relayées sur certains réseaux sociaux, faisant état de l’importation de moutons de la Roumanie à des fins de vente au citoyen en prévision de l’Aid el-Adha, l’Algérienne des viandes rouges informe l’opinion publique que les quotas de moutons importés s’inscrivent dans le cadre de l’opération d’approvisionnement du marché national en viande ovine, et seront destinés directement à l’abattage sous la supervision des autorités vétérinaires compétentes”, a précisé le communiqué. “A ce jour, aucun programme d’importation de moutons destinés à la vente directe au citoyen pour l’Aïd El-Adha n’a été mis en place”, a souligné ALVIAR. 

A l’abattoir régional de Hassi Bahbah (Nord de Djelfa), l’abattage des moutons d’importation a débuté, en vue d’assurer l’approvisionnement des marchés locaux en viande rouge à des prix compétitifs, durant le mois de Ramadhan, ont indiqué, mercredi dernier, les services de la wilaya. Le wali de Djelfa, Ammar Ali Bensaad, a supervisé cette opération, pour laquelle ont été mobilisés les employés et vétérinaires de l’abattoir régional de Hassi Bahbah, qui a réceptionné dernièrement, 3.000 têtes de moutons importées de Roumanie, soumises dans leur totalité à un contrôle sanitaire préliminaire. Il s’agira de l’abattage de 300 à 400 têtes de moutons/Jour, en vue de l’injection de leur viande sur le marché local à des prix subventionnés, fixés à 1.850 DA le kilogramme. “Vu l’importance dévolue à la santé du consommateur, l’abattoir régional de Hassi-Bahbah a mobilisé une équipe de vétérinaires pour s’assurer de la bonne santé de ces bêtes et pour le contrôle de la qualité de leur viande.

Une estampille sanitaire a été ainsi apposée sur toutes les carcasses soumises au contrôle sanitaire”, a fait savoir l’inspecteur vétérinaire en chef de l’abattoir, Mohamed Arour. Pour sa part, le directeur des services agricoles de Djelfa, Mohamed Abdallah Bensalem, a souligné l’inscription de ce lot de moutons réceptionné par l’abattoir régional de Hassi Bahbah, au titre d’une opération d’importation effectuée dernièrement par l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR), en application des instructions du ministère de l’Agriculture et du Développement rural portant sur l’approvisionnement du marché national en ce produit. Il a aussi fait part de la programmation à l’importation de 100.000 têtes de moutons, dont 13.500 têtes ont été déjà réceptionnées dans une première étape, et distribuées à quatre abattoirs régionaux du pays.

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *