Accueil / En vrac / L’Etat s’engage en stratège

L’Etat s’engage en stratège

Le besoin d’Etat n’a jamais été aussi fort qu’en cette période. Il est vrai que les crises de la Covie 19 et de la Guerre en Ukraine ont montré la vulnérabilité des systèmes et des économies. La forte interdépendance des économies dans des chaînes de valeur mondiales a produit des effets en cascades selon la logique de la tectonique et de la sismologie.

La recomposition en cours prendra du temps et sera certainement moins élargie et plus territorialisée. La proximité, la solidarité, la complémentarité, la responsabilité … seront les nouveaux fondamentaux à la place du libre-échange, des marchés globalisés, des systèmes productifs interconnectés. Cette recomposition exige un nouvel ordre institutionnel qui ne peut être porté que par des Etats forts et légitimes. Forts pour mettre de l’ordre dans la phase de reconstruction, il peut être même autoritaire et projeter l’économie et la société sur le long terme ; légitimes pour faire accepter les transformations nécessaires qui auront des conséquences sur les personnes et les organisations ; toute réforme a un coût politique et un coût social. Seul l’Etat légitime peut faire des arbitrages et des paris sur l’avenir et en même temps faire accepter le partage des coûts de la transformation. 

Anouar El Andaloussi

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / gaz : Comment concilier l’économique et l’écologique dans un monde en crise

Les problèmes économiques du monde se superposent, les questions géostratégiques s’emballent alors que les Etats …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *