Accueil / Economie / Le CNESE tient la 4e session de son AG

Le CNESE tient la 4e session de son AG

Selon le rapport économique de l’année 2022 du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), de l’amélioration de la balance commerciale grâce à l’augmentation des exportations des hydrocarbures et hors hydrocarbures “avec un taux de couverture de 150% et un excédent de plus de 20 milliards de dollars”, a déclaré son président M. Bouchenak Khelladi Lors d’une conférence de presse animée en marge de la session de son assemblée général tenue ce mercredi à Alger.

Bouchenak Khelladi a souligné que le rapport économique de l’année 2022 révèle “la prise en charge d’une bonne partie des préoccupations des citoyens”.

L’année 2022 a également été marquée par “un décollage économique conformément à une nouvelle vision traduite par la promulgation de la nouvelle loi relative à l’investissement et l’amélioration du climat des affaires et de l’attractivité des investissements étrangers, outre la prise de mesures à caractère social, à travers la révision du barème de l’impôt sur le revenu global (IRG), des salaires des fonctionnaires de la fonction publique et du point indiciaire, outre l’institution de l’allocation chômage”.   

Répondant à une question relative à l’adhésion de l’Algérie aux BRICS, M.

Bouchenak Khelladi a souligné que le Conseil “s’atèlle à élaborer une étude sur une stratégie permettant à l’Algérie de tirer profit de cette adhésion”.

La 4e session de son Assemblée générale (AG), consacrée à l’évaluation des réalisations de l’année écoulée et à la présentation des indicateurs du 1e trimestre de l’année en cours.

Lors des travaux de cette session, le bilan d’activité du CNESE de la session précédente a été présenté, outre la présentation et l’examen de 4 rapports des différentes commissions du CNESE sur la société civile, le nouveau régime fiscal, l’organisation territoriale et les défis des plans de développement des territoires locaux.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Electricité : l’interconnexion du sud avec le réseau national coûtera 200 milliards DA

Ce budget prévisionnel sera entièrement en monnaie locale car l’ensemble des équipements nécessaires à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *