Accueil / Conjoncture / Examens de fin d’année : le BEM pourrait être annulé

Examens de fin d’année : le BEM pourrait être annulé

Le calendrier des examens de fin d’année pourrait être révisé dans les jours qui viennent en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays. Le ministère de l’Education nationale n’écarte aucune éventualité, y compris l’annulation de l’examen du BEM décidé pour le mois de septembre. C’est ce qui ressort d’une rencontre réunissant, hier, des représentants de la Fédération des parents d’élèves et des responsables de la tutelle. Les parents d’élèves «ont fait part de l’inquiétude des élèves qui vont passer l’examen du BEM, notamment après environ 4 mois de suspension des cours scolaires dans les établissements d’enseignement.»
Selon le ministère, cette rencontre entre “dans le cadre de la série de rencontres avec les partenaires sociaux, les responsables d’associations de parents d’élèves et d’organisations syndicales agréées par le secteur, selon un calendrier fixé à cet effet, après leur report en raison de la conjoncture sanitaire exceptionnelle, et en application des mesures préventives contre la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19)”.
Ces rencontres seront consacrées aux “réponses aux préoccupations soulevées durant les rencontres bilatérales avec les partenaires sociaux, présidées par le ministre de l’Education nationale durant la période allant du 20 février au 12 mars 2020, ainsi qu’au projet de plateforme des assises de diagnostic et d’évaluation du système éducatif”, a précisé la même source.
“Dans ce cadre, une copie du projet sera remise aux partenaires sociaux pour débat, examen et enrichissement”, a ajouté la même source.
Le ministre de l’Education avait déclaré, il y a quelques jours, que le maintien du BEM et du BAC faisait le consensus des différentes parties, tutelle, syndicats et parents d’élèves, à 99 %.
Il n’en demeure pas moins que le Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) avait adressé, au lendemain du conseil des ministres du 10 mai 2020, une lettre au président de la République lui demandant d’intervenir pour annuler l’examen de fin de cycle moyen (BEM).
« Monsieur le Président, nous approuvons toutes les décisions du Conseil des ministres et nous ne leur accordons une grande importance, sauf un point, celui relatif à l’examen du BEM qui a été programmé pour la deuxième semaine du mois de septembre », lit-on dans la lettre du SNTE. Le syndicat expliquait que le report de l’examen jusqu’au mois de septembre éloigne l’élève de l’atmosphère de l’examen créant une situation de confusion sur le plan psychologique et pédagogique. L’arrivée des grandes chaleurs mettraient nos régions plus au sud dans une grande difficulté.
Depuis, les autorités n’ont fait que confirmer l’échéance fixée par le conseil des ministres pour les deux examens.
Aujourd’hui, l’évolution que l’on constate de la propagation du coronavirus a donné à réfléchir et côté ministère et côté partenaires sociaux. Affaire à suivre…

 Aziz Taibi

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *