Accueil / International / 15 millions d’euros pour mener une ‘’guerre’’ subversive : l’axe Rabat-Tel Aviv- Abu Dhabi veut déstabiliser le Sahel

15 millions d’euros pour mener une ‘’guerre’’ subversive : l’axe Rabat-Tel Aviv- Abu Dhabi veut déstabiliser le Sahel

L’influence de l’Algérie dans la région du Sahel ne semble pas être du goût de l’ ‘’alliance diabolique’’ constituée par  le Maroc, l’entité sioniste et les Emirats arabes unis depuis que le Royaume chérifien a rejoint, en décembre 2020, le camp de la normalisation avec Israël. Pour chahuter les bonnes relations qu’entretiennent les autorités algériennes avec les pays subsahariens, l’ ‘’axe du mal’’  sort la ‘’grosse artillerie’’ et passe à  la manigance pour déstabiliser davantage une région du Sahel déjà engluée dans l’instabilité. Selon le site de la Radio algérienne, citant des sources proches du dossier, un budget de 15 millions d’euros a été débloqué par les Émirats arabes unis au profit du Maroc, pour financer des campagnes médiatiques subversives contre la politique algérienne dans le Sahel. Ce budget a pour but de lancer des campagnes médiatiques et, surtout, sur les réseaux sociaux visant la déstabilisation de la Région du Sahel, notamment le Mali et le Niger. Il est également question d’une campagne de désinformation et d’intox pour semer la discorde entre l’Algérie et les pays du Sahel, selon les mêmes sources. Elles assurent que ce budget sera utilisé pour acquérir des parts dans certains médias en France et en Afrique. L’objectif de ces trois alliés est de saper l’image de marque de l’Algérie, en faisant accroire que c’est elle qui finance la déstabilisation de ces deux pays alors que les autorités algériennes ont de tout temps déployé des trésors d’efforts pour aider le Mali à conjurer les démons de la guerre fratricide.  Lors de la déposition du président nigérien Mohamed Bazoum par les militaires, l’Algérie s’est démené comme un diable pour éviter toute intervention armé de la Cédéao dans ce pays, en prônant plutôt une solution politique entre Nigériens.  

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Les agences de l’ONU : mise en garde contre une “explosion” du nombre d’enfants martyrs

Plusieurs agences des Nations unies ont averti que la pénurie alimentaire alarmante, la malnutrition généralisée …

un commentaire

  1. a mon avis s’il y a complot faut le démontrer sinon ce sera considérer comme agression eux yeux du monde et si les auteurs ne se manifestent pas se sera considérer comme aveu aussi simple que ça

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *