Accueil / Economie / Lancement des travaux  de la centrale solaire d’El Ghrous : le mix énergétique d’Algérie commence à prendre forme

Lancement des travaux  de la centrale solaire d’El Ghrous : le mix énergétique d’Algérie commence à prendre forme

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a présidé, lundi soir dans la commune d’El Ghrous (Biskra), dans le cadre d’une visite de travail de deux jours, une cérémonie de pose de la 1ère pierre d’une centrale solaire et d’un transformateur électrique de 400/220 kV.

Le ministre a indiqué, dans une déclaration à la presse, qu’avec la réalisation de cette centrale solaire, la wilaya de Biskra figurera parmi les plus importants producteurs d’énergie solaire en Algérie, en augmentant, d’une part, les capacités de production d’électricité et en réduisant, d’autre part, la consommation du gaz utilisé pour la production électrique.

Il a ajouté qu’à la faveur du transformateur électrique 400/220 kV, le courant électrique sera transformé, transporté et distribué dans toutes les villes des wilayas de Biskra et d’Ouled Djellal. M. Arkab a noté, dans ce contexte, que les efforts déployés pour la concrétisation de ces différentes réalisations sont destinés à accompagner l’investissement dans les secteurs agricole et industriel qui sont d’importants consommateurs d’électricité.

Le projet occupe une superficie de 400 hectares et sera réceptionnée au bout d’un délai contractuel de 6 mois. Il comprend l’étude, la réalisation du génie civil, le transport, le montage, la formation, l’exploitation expérimentale, et la connexion au réseau de transport d’électricité, a-t-on expliqué au ministre. La centrale sera dotée d’environ 380.000 panneaux photovoltaïques et de 23 transformateurs.

S’agissant du transformateur, qui couvrira 15 hectares dans la zone de Rehayat (commune d’El Ghrous), il comprend, selon les mêmes explications, la réalisation d’une phase haute tension de 400 kV et d’une phase de moyenne tension de 220 kV. Les délais de réalisation de cet équipement sont fixés, a-t-on précisé, à 20 mois.

Pour rappel, la centrale de Biskra, fait partie d’un vaste projet qui couvrira 12 wilayas sur le territoire national. Il s’agit de la réalisation de 20 centrales produisant un total de 3000 mégawatts (MW) d’énergie solaire photovoltaïque.

En mars dernier, le groupe Sonelgaz a signé des contrats 14 contrats avec huit soumissionnaires, ayant remporté un premier appel d’offres lancé en 2023, pour la réalisation de 15 centrales d’une capacité de 2000 mégawatts Le deuxième appel d’offres concerne

Le deuxième appel d’offres, lancé par le groupe, en juillet 2023, concerne le projet de production de 1.000 MW “Solar 1.000 MW”, à travers la réalisation de cinq centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 50 à 300 MW chacune, réparties sur cinq wilayas. Sonelgaz a signé, dans ce sens, six contrats avec quatre soumissionnaires ayant remporté l’appel d’offres.

Sid Ahmed

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *