Accueil / Economie / Exportation de GNL : les parts arabes du marché au top grâce à l’Algérie

Exportation de GNL : les parts arabes du marché au top grâce à l’Algérie

Les exportations arabes de gaz liquéfié ont enregistré un bond au cours du premier trimestre de cette année (2023), grâce à l’augmentation des approvisionnements de 3 pays, dont l’Algérie.

Le dernier rapport de l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) a révélé que les exportations de gaz naturel liquéfié des pays arabes ont augmenté de 7,1 % au cours du premier trimestre 2023, passant de 27,6 millions de tonnes au premier trimestre 2022 à 29,5 millions de tonnes, au premier trimestre de cette année.

Le rapport de l’OPAEP, publié mercredi, intitulé “Évolutions du GNL et de l’hydrogène au cours du premier trimestre 2023”, attribue la croissance des exportations arabes de gaz liquéfié à 3 pays : l’Algérie, le Qatar, et le Sultanat d’Oman. Le rapport a indiqué, par ailleurs, que les pays arabes ont conservé leur part du marché mondial, qui s’élevait à 28,2%.

Ainsi, les exportations arabes de gaz liquéfié avaient enregistré, au cours de l’année écoulée (2022), environ 114,3 millions de tonnes, atteignant le chiffre le plus élevé depuis 2013, dépassant les exportations de 2021, qui s’élevaient à 111,8 millions de tonnes, avec un taux de croissance de 2,2%, et acquis une part de marché mondiale de 28,83 %.

Les exportations totales de gaz liquéfié arabe, au cours du dernier trimestre de 2022, se sont élevées à environ 30 millions de tonnes, contre 29 millions de tonnes au cours du même trimestre de 2021, avec un taux de croissance annuel de 3,4 %.

Les exportations algériennes de gaz liquéfié ont enregistré un taux de croissance remarquable s’élevant à 16,7%, soit le taux de croissance le plus élevé au niveau des pays arabes au cours du premier trimestre 2023.

Les exportations algériennes de gaz liquéfié ont augmenté au cours du premier trimestre 2023 pour atteindre environ 2,8 millions de tonnes, contre 2,4 millions de tonnes au cours du premier trimestre 2022.

La majorité des exportations algériennes sont destinées au marché européen à un moment où les pays de l’Union européenne cherchent à diversifier leurs sources d’approvisionnement.

Malgré des tensions politiques entre Alger et Madrid, le gaz algérien a continué d’affluer vers l’Espagne. Après la décision de l’Algérie d’arrêter le pompage de gaz par le gazoduc euro-maghrébin reliant l’Algérie à l’Espagne (via le Maroc) fin 2021, l’Algérie n’a pas manqué de remplir ses engagements. Selon les estimations de l’Opep, l’Espagne a reçu, au cours du premier trimestre 2023, environ 240 000 tonnes.

Quant au Qatar, ses exportations de gaz liquéfié ont augmenté d’environ 8,5 % au cours du premier trimestre de cette année, par rapport à la même période de 2022. Ce pays a dominé le monde des exportations de gaz liquéfié en 2022, avec un total de 80,1 millions de tonnes, avec un taux de croissance annuel de 2 pour cent.

Les exportations qataries ont continué de croître au cours du premier trimestre 2023, enregistrant 20,5 millions de tonnes, par rapport aux exportations du même trimestre 2022, qui avaient alors diminué à 18,9 millions de tonnes en raison de travaux de maintenance effectués sur certaines unités de liquéfaction de Qatargas.

Les exportations de gaz liquéfié du Qatar ont enregistré, au cours du quatrième trimestre 2022, environ 20,7 millions de tonnes, contre 19,6 millions de tonnes au cours du premier trimestre 2021.

Dans ce contexte, les exportations totales de gaz liquéfié d’Oman au cours du premier trimestre de 2023 se sont élevées à environ 3,1 millions de tonnes, contre environ 2,9 millions de tonnes au cours du même trimestre de 2022.

Le rapport de l’OPAEP indique que les exportations de gaz liquéfié du Sultanat d’Oman ont enregistré un taux de croissance de 6,9 % sur une base annuelle, soit le troisième taux de croissance le plus élevé au niveau des pays arabes.

Le Sultanat d’Oman, avec des niveaux élevés d’exportations de gaz, est devenu le deuxième exportateur de gaz naturel liquéfié au niveau des pays arabes, après le Qatar.

Mahdi. B.

A propos LA NATION

Voir Aussi

L’Affaire des enfants noyés sur la plage des Sablettes : 14 suspects placés en détention

* Les parents d’élèves se solidarisent avec les organisateurs de l’excursion Les suspects dans l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *