Accueil / Conjoncture /  Coronavirus en Algérie : 41 nouveaux décès annoncés en 48 heures

 Coronavirus en Algérie : 41 nouveaux décès annoncés en 48 heures

Le nombre de décès à cause du coronavirus reste visiblement élevé en Algérie par rapport au nombre de contaminations annoncé. En 48 heures (jeudi et vendredi), la commission de suivi a enregistré 41 décès portant le nombre total à 256. Le bilan annoncé jeudi est le plus élevé depuis le début de l’épidémie.

Hier, le porte-parole, Dr Djamel Fourar, a annoncé quatre-vingt-quinze (95) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) portant ainsi le nombre à 1 761. Ces nouveaux cas confirmés ont été enregistrés au niveau de 20 wilayas, a-t-il expliqué, rappelant que le total des cas confirmés a été enregistré au niveau de 46 wilayas.

S’exprimant lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie,
le Pr. Fourar a précisé que la totalité des cas de décès étaient répartis sur 34 wilayas. Les wilayas de Blida restent en tête et pour le nombre de décès et de contaminations.

Concernant les malades guéris, Pr. Fourar a fait savoir que leur nombre a augmenté pour atteindre 405 cas dont 126 à Blida et 133 à Alger, sachant qu’aucun cas de contamination n’a été enregistré au niveau de 26 wilayas. Il a également indiqué que 1 712 malades sont sous le traitement de la chloroquine, dont certains ont été diagnostiqués grâce au scanner thoracique. M. Fourar a tenu, en outre, à rappeler que le numéro vert (3030) reste à la disposition des citoyens pour répondre à leurs préoccupations, réitérant la nécessité de respecter les recommandations des spécialistes s’agissant des règles d’hygiène personnelle et environnementale ainsi que les conditions de confinement sanitaire afin d’éviter toute contagion au coronavirus.

Benbouzid : Nous avons joué la transparence

Le ministre de la Santé a tenté jeudi une explication du taux de mortalité jugé anormalement élevé par rapport à la moyenne mondiale. Pour lui, «les chiffres de décès paraissent élevés, car nous avions, dès le début, pris en compte des décès naturels qui n’étaient pas forcément liés au coronavirus”, a-t-il déclaré, en marge d’une visio-conférence reliant les sièges du ministère de la Santé à Alger et celui du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, basé à Pékin.

“Certains pays européens ne déclarent pas les morts en dehors des structures hospitalières, tandis que d’autres ne font pas de tests pour le coronavirus. Partout, il y a une sorte de confusion et en Algérie, nous avons opté pour la transparence.»

Tout en précisant que “des examens post-mortem ont confirmé la positivité chez certains sujets et des résultats négatifs chez d’autres cas déclarés morts du coronavirus”, le ministre a reconnu “la difficulté de déterminer parfois si un décès est survenu à la suite de la contamination au coronavirus ou non”, dans la mesure où, explique-t-il, “un porteur sain peut décéder des suites de complications qui ne sont pas forcément liées au Covid-19”.

“Dans tous les pays du monde, les chiffres communiqués ne reflètent pas l’exactitude de la réalité car il est impossible de tester l’ensemble de la population, d’où un bon nombre de sujets qui échappent aux tests”, a-t-il expliqué, citant notamment “ceux qui ne consultent pas, ceux qui sont porteurs sains et une fois qu’ils présentent les symptômes du virus, ils sont déclarés contaminés et ceux qui n’ont aucun trouble mais qui sont porteurs et, par conséquent, ne demandent pas à être testés”.

Le ministre a fait savoir, à ce propos, que “ne sont testés que les sujets-contacts ou ceux ayant été en contact avec ces derniers, ainsi que ceux présentant des troubles”, ajoutant que “nous avons les chiffres des tests dont nous disposons et si nous arrivons à avoir plusieurs sites de tests, nous aurons plus de données”.

95 000 morts dans le monde

Dans le monde, l’épidémie de coronavirus a contaminé plus de 1,6 million de personnes dans 184 pays et fait plus de 95 000 morts. Les Etats-Unis est le pays le plus touché avec plus de 465 000 malades (17 000 morts). En Europe, l’Espagne compte le plus de malades (153 000 et 15 000 morts) “et observe désormais un plateau” a annoncé le Pr Jérôme Salomon, le 8 avril.

L’Italie recense 143 000 cas, 18 200 morts “et observe une lente, très lente régression de l’épidémie” a-t-il poursuivi. L’Allemagne et le Royaume-Uni restent en phase ascendante. En France, une “tendance à la stabilisation de la circulation du SARS-CoV-2 à un niveau élevé” est observée selon Santé publique France. “Nous sommes en train progressivement de freiner l’épidémie. »

En Afrique, quoique les données ne soient pas très précises, le coronavirus touche 52 pays avec plus de 10 247 cas confirmés et  plus de 522 décès en Afrique. Les pays les plus touchés restent l’Algérie et l’Egypte.

Synthèse : Ha.Sa

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *