Accueil / Economie / Une filiale du groupe Condor rachetée par une société française

Une filiale du groupe Condor rachetée par une société française

Le groupe français Castel a annoncé samedi dans un communiqué qu’une lettre d’intention a été signée avec le groupe algérien Condor portant sur la cession de 100 % du capital d’Alver au profit de Castel.

Le groupe algérien est spécialisé dans la production et la commercialisation d’emballages en verre creux en Algérie.

 « Cette opération confirme la volonté de Castel de développer son activité en Algérie où il dispose déjà de 3 sites industriels, tout en œuvrant à la réduction de l’utilisation du plastique », indique Castel.

Pour Castel, cet investissement répond à sa volonté de « favoriser l’indépendance de ses activités à l’égard des importations d’intrants et d’emballages et de réduire la part du PET (Polytéréphtalate d’éthylène, un plastique pétrosourcé) tout en aidant au développement du verre consigné et recyclable ».

Le groupe Castel veut mettre la main sur Alver pour produire des emballages en bouteilles, afin de réduire l’utilisation du plastique dans le jus de fruits et la cannette dans la bière.

« À travers cet investissement, nous soulignons notre engagement à la promotion d’emballages retournables, réellement recyclables et dont la production se fait exclusivement localement », a déclaré Gil Martignac du groupe Castel, cité dans le communiqué. « Il est le signe de la confiance renouvelée de Castel dans les perspectives d’avenir de l’économie algérienne et plus largement du continent africain », ajoute-t-il.

Le groupe Castel veut utiliser davantage d’emballages en verre et rétablir la pratique de la consigne des bouteilles de bière en verre et ainsi « rétablir cette pratique tombée en désuétude en Algérie », a expliqué aux Echos Julie Bouchard, la secrétaire générale du groupe français en Algérie.

Avec l’acquisition d’Alver, le groupe Castel explique qu’il entend « renforcer ses capacités de production ainsi que le développement de ses ventes de bouteilles en Algérie et de faire de cette dernière une de ses bases pour l’exportation vers l’Afrique de l’Ouest et l’Europe ». Il assure aussi que la production du verre de l’usine Alver se fera « essentiellement au travers d’intrants locaux, en particulier le sable ».

Castel, qui dispose de trois verreries en Afrique, précise que cette acquisition est soumise aux autorités de la concurrence.

En 2018, le groupe Condor a racheté la société Alver à la filiale italienne du verrier français Verallia.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *