Accueil / Economie / Prix de la Banane : deux exportateurs épinglés

Prix de la Banane : deux exportateurs épinglés

L’enquête diligentée par le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations sur la spéculation pratiquée sur le prix de la banane a donné ses premiers fruits.

Mis en cause dans l’augmentation injustifiée de ce fruit ont vue leurs documents de domiciliation bancaire définitivement retirés.

Le ministère du Commerce a annoncé des « poursuites judiciaires à leur encontre dans le cadre de la loi sur la spéculation » qui prévoit de lourdes peines de prison contre les spéculateurs. Des peines qui peuvent aller jusqu’à dix ans de prison ferme.

Ces mesures ont été prise suite à des enquêtes réalisées par les agents du ministère du Commerce qui ont dévoilé, selon le communiqué, le « non-respect de la structure de prix stipulée dans le document de domiciliation bancaire, malgré un « avertissement préalable » adressé le 7 avril aux importateurs par la direction du commerce et de la promotion des exportations sur la « nécessité de respecter la structure de prix. »

Ce sont les premières sanctions qui tombent à l’encontre des importateurs de banane qui sont pointés du doigt comme étant à l’origine de la récente flambée des prix de ce fruit exotique qui est considéré comme un régulateur des prix des autres fruits sur le marché algérien.

Les prix de ce fruit ont connu ces derniers temps des hausses vertigineuses. Pendant le mois du Ramadhan, le kilo est proposé à 500 DA. Or, selon le département de Zitouni, le kilo ne devrait pas dépasser les 200 DA, car elle est importée est importée en Algérie à moins d’un dollar.

Tayeb Zitouni est allé jusqu’à appeler les consommateurs boycotter la banane pour punir les commerçants spéculateurs afin de les obliger à revoir à la baisse leur prix.

Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *