Accueil / National / Météo : l’été persiste et signe

Météo : l’été persiste et signe

A considérer la chaleur qui sévit durant ce mois d’octobre, au beau milieu de l’automne, dans la majeure partie de l’Algérie, force est de constater que l’été est toujours là avec son lot d’incendies.

Selon la protection civile, des dizaines d’hectares de couvert végétal sont partis en fumée dans des incendies touchant plusieurs régions du nord.

La région de Béjaïa est particulièrement touchée. Selon la chargée de la communication de la Protection civile de la ville, l’officier Latifa Medjber, 25 départs de feux ont été enregistrés durant la journée du 25 octobre à travers plusieurs communes de la wilaya, «dont 18 ont pu être maîtrisés».

Hier matin, la Protection civile de la ville a annoncé être venue à bout de l’un des plus «importants» incendies qu’ait enregistré la région ces derniers jours, et ce, «après trois jours de lutte».

«Il ne reste que quelques fumerolles. Nos équipes restent sur place pour surveillance. À signaler que les habitations alentour ont été épargnées, grâce à la mobilisation accrue de nos équipes. Tous les autres feux sont éteints», a indiqué dans un communiqué la cellule de communication de la Protection civile de Bejaia.

A Tizi-Ouzou, selon un communiqué de la Protection civile publié le mardi 25 octobre, 18 foyers de feux ont été recensés dans la journée dans la région. 12 ont pu être maîtrisés, 6 continuaient de sévir hier. «Aucune perte humaine n’est à déplorer», a souligné la même source.

A Boumerdes, selon un communiqué de la Protection civile, 45 incendies se sont déclarés dans différentes communes de la wilaya entre le lundi 24 octobre et le mardi 25 octobre.

«Tous les feux ont été éteints et empêchés de se propager, tout en protégeant les habitations avoisinantes. Ces feux n’ont causé aucune perte humaine», a souligné la même source.

Enfin, à Jijel, 11 foyers d’incendie ont été signalés le mardi 25 octobre à travers différentes communes de la wilaya, sans occasionner de pertes humaines, toujours selon la Protection civile.

Alors que l’Office national de la météorologie (ONM) a annoncé une baisse de la température à partir de mardi, plusieurs régions du pays ont vu la température monter jusqu’à 38° et plus dans la journée d’hier.

Les wilayas concernées sont Alger, Tipaza, Relizane, Guelma, Tizi Ouzou, Chlef, Mostaganem, Annaba, Ain Temouchent, Tlemcen, Skikda, El Tarf, Boumerdes, Mascara, Oran et Blida.

Selon Houaria Benrekta chargée de communication à l’ONM, il s’agit d’«une pression atmosphérique haute relativement forte dans les zones supérieures de la couche atmosphérique. Cela veut dire que l’air chaud était concentré au milieu du Sahara et englobait même des pays de la Méditerranée pour s’étendre jusqu’à l’Allemagne» contrairement à la l’été où «les centres de pression atmosphériques ne changent pas. Les situations météorologiques sont stationnaires et identiques».

«Cette haute pression atmosphérique énorme a permis à l’air chaud de passer du sud du pays aux régions du nord du pays, ce qui a induit des températures élevées»,  a-t-elle expliqué à Ennahar TV.

Abir N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Secteur de la sidérurgique : l’Algérie veut exporter son acier vers l’Europe

La nouvelle feuille de route du secteur industriel doit permettre l’émergence d’un nouvel écosystème national …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *