Accueil / Economie / Le CPA fait un geste en faveur des souscripteurs  LPP

Le CPA fait un geste en faveur des souscripteurs  LPP

Le chef du département de Finance islamique au CPA, Sofiane Mazari, a expliqué que la banque publique s’apprêtait à lancer de nouveaux produits de finance islamique, dont le financement des logements promotionnels publics, « en offrant à ses clients, ayant obtenu des prêts pour l’acquisition de ce type de logements, la possibilité de convertir ces crédits en ‘’Ijara Mountahia Bi Tamlik’’, une formule de financement conforme à la Chari’a ».

Bonne nouvelle pour les adeptes de la finance islamique ayant acheté un logement LPP avec le concours financier du Crédit populaire d’Algérie (CPA). Les clients du Crédit populaire d’Algérie (CPA) ayant obtenu des crédits classiques pour l’acquisition de logements promotionnels publics (LPP) pourront, dès septembre prochain, convertir ces crédits en “Ijara Mountahia Bi Tamlik”, une formule de financement conforme aux préceptes de la Chari’a.
Dans une déclaration à l’APS, le chef du département de Finance islamique au CPA, Sofiane Mazari, a expliqué que la banque publique s’apprêtait à lancer de nouveaux produits de finance islamique, dont le financement des logements promotionnels publics, « en offrant à ses clients, ayant obtenu
des prêts pour l’acquisition de ce type de logements, la possibilité de convertir ces crédits en ‘’Ijara Mountahia Bi Tamlik’’, une formule de financement conforme à la Chari’a ».
L’activation du mécanisme de financement des logements de type LPP dans le cadre de la finance islamique intervient en vertu de la convention signée, le 25 janvier 2021, entre le Crédit populaire d’Algérie et l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI).
A noter que les bénéficiaires de logements promotionnels publics souhaitant obtenir un crédit islamique ont signé un engagement portant conversion du mode de financement de la formule classique à des formules conformes à la Chari’a, en attendant l’entrée en vigueur effective de cette
option.
Dès septembre prochain, la conversion sera opérée pour les clients CPA signataires de l’engagement, tandis que les non-signataires pourront opter pour ce mode de financement conforme aux préceptes de la Chari’a, sous certaines conditions. L’opération se fera de manière automatique pour toutes nouvelles demandes de crédits de la finance islamique.
M. Mazari a souligné que dans le cadre de la formule “Ijara Mountahia Bi Tamlik”, le CPA propose également le financement de l’acquisition de logements de particulier à particulier ou dans une promotion immobilière libre, pouvant atteindre 100% de la valeur du logement, selon certaines
conditions, dont le revenu mensuel du bénéficiaire, avec la possibilité de financer des locaux ou des lots de terrain.
De plus, la banque publique a apporté, dans le cadre de la finance islamique, des modifications aux contrats de financement de la formule “Mourabaha Tadjhiz” pour l’acquisition d’appareils électroménagers fabriqués localement, en portant la période de remboursement de trois ans
(36 mois) à cinq ans (60 mois) et en plafonnant le financement à 2 millions de dinars au lieu de 1 million de dinars. Des facilitations ont également été introduites pour le financement des produits d’investissement destinés aux entreprises et aux professionnels, dans le but de les accompagner dans la réalisation et la concrétisation de leurs projets d’investissement.
Evoquant les produits de financement de la banque publique, le responsable a indiqué que le CPA avait augmenté le plafond de financement des véhicules produits localement, selon certaines conditions.
Dans un bilan de la banque publique sur l’activité de la finance islamique, M. Mazari a précisé que la valeur des dépôts au niveau du CPA dépassait 29 milliards de dinars à fin juillet 2023, des particuliers
majoritairement, enregistrant ainsi un bond par rapport à fin 2022, où elle était de 17 milliards de dinars. « Ces résultats très positifs dénotent l’intérêt des citoyens pour ce mode de financement », qui a permis à la banque publique d’attirer plus de 40.000 clients dans cette activité à travers 97 guichets, a-t-il dit.

Synthèse de Sofiane Ait Kaci

A propos LA NATION

Voir Aussi

Près de 700 participants y prendront part : la Foire internationale d’Alger ouvre ses portes lundi 

Cette édition qui sera marquée par le retour du Canada et de la République tchèque, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *