Accueil / En vrac / La guerre des masques 

La guerre des masques 

En vrac par Madjid Khelassi

Des masques destinés au Canada détournés vers d’autres pays, les États-Unis enchérissent et achètent des masques sur le tarmac d’un aéroport chinois , l’Espagne détourne des masques destinés à l’Italie etc.

Face à la pénurie( mondiale)  des masques , les états les plus riches et les plus touchés ,  par le Coronavirus ou susceptibles de le devenir , cherchent par tous les moyens à en avoir , quitte à employer des méthodes carrément guerrières .

Devenu l’objet-outil médical le plus recherché de la planète , le masque de protection qu’il soit chirurgical ou de prévention, est devenu la hantise de tous les gouvernements  des pays touchés par le Covid-19 .

Cette nouvelle course aux armements médicaux , où tous les coups semblent permis , enfle du fait que le masque- après avoir été minimisé quant à son utilité hors hôpital -connaît un regain d’intérêt qui fait flamber son prix , et dénature  les échanges mondiaux via des  des états supposés civilisés .

La France commande 2 milliards de masques…car elle a besoin 500 000 par jour pour son personnel soignant, les États-Unis raflent l’ensemble de la production mondiale en encerclant le Vietnam , les Philippines , le Cambodge, la Thaïlande.

Quid des pays pauvres ou des pays aux moyens limités ? Que peuvent par exemple les pays africains dans cette course folle vers ce  masque totem, quand on apprend que les services secrets israéliens ( le Mossad) se livrent à l’interception aérienne  des cargaisons médicales destinées à d’autres pays. Et ne s’en cachent même pas… « Nous utilisons nos relations spéciales avec les États-Unis , pour gagner cette guerre et faire ce que le monde entier est entrain de faire : mettre la main sur les stocks commandés par d’autres », a dit un responsable du Mossad sur la chaîne RTBF.be !!!

Guerre des masques ou la naissance d’un nouvel impérialisme médical, où la loi de la jungle et sa monnaie d’airain, le dollar, fait rage. Et où les pratiques ne s’encombrent pas de morale.

Les États-Unis sortent le cash…sur les tarmacs des aéroports mondiaux !

C’est le retour du cow-boy dégainant son colt dans le barillet hideux de la loi du plus riche , du plus fort…en saloperies.

Le Coronavirus et sa terreur mettent à nu l’humanisme de pacotille des puissances occidentales…C’est cynique , dégoûtant et amoral.

Le monde est un village planétaire nous dit-on depuis des années ! La belle blague ! C’est une immense jungle qui sans doute sonne déjà  le crépuscule des fausses humanité d’un occident toujours aussi sauvage , dominateur, et arrogamment raciste.

DIRECT (Coronavirus) : suivez toutes les informations en temps réel :ici

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / la géopolitique n’explique pas tout : se méfier de ses opportunités et de ses contraintes.

En début de cette année 2024, l’économie mondiale peine à maintenir  le rythme de croissance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *