Accueil / International / Israël poursuit sa guerre génocidaire contre les palestiniens

Israël poursuit sa guerre génocidaire contre les palestiniens

L’agression sioniste contre le peuple palestinien se poursuivait hier pour la troisième journée consécutive, faisant encore plus de morts et de victimes parmi les civils innocents.

Selon un bilan relayé par l’agence de presse palestinienne Wafa, au moment où nous mettons sous presse, au moins 576 martyrs et plus de 2 900 blessés, ont été enregistrés dans la bande de Ghaza, tandis que 16 martyrs dont deux enfants et environ 80 blessés ont été signalés en Cisjordanie occupée.
Hier encore, six mosquées ont été détruites par l’armée sioniste ont rapporté des sources médiatiques.
Selon les mêmes sources, la moitié de ces mosquées ciblées sont situées dans le camp de réfugiés palestiniens d’Al-Shati, connu pour ses maisons et ses immeubles résidentiels densément peuplés.
Cibler les mosquées est un comportement que les responsables du ministère des Waqfs et des Affaires religieuses ont décrit comme “la guerre de religion contre la bande de Ghaza et ses lieux de culte”.
Le département a mis en garde contre le danger d’une “agression continue contre les lieux de culte à Ghaza”, appelant toutes les parties concernées à “mettre fin à l’agression et à protéger les mosquées”.
Le Programme alimentaire mondial (PAM) s’est dit “profondément inquiet” des difficultés d’accès aux produits alimentaires de base, notamment dans la bande de Ghaza en raison de l’escalade sioniste en cours.
Dans un communiqué, le PAM, basé à Rome, a exprimé dimanche sa “profonde inquiétude” face à la détérioration rapide de la situation dans les territoires palestiniens occupés et à l’impact de l’escalade
sioniste sur les populations affectées, notamment à Ghaza.
“A mesure que le conflit s’intensifie, les civils – y compris les familles et les enfants vulnérables – sont confrontés à des difficultés croissantes pour accéder aux approvisionnements alimentaires”, en raison des bombardements qui perturbent les réseaux de distribution et de production alimentaires, a souligné le PAM.
Il a indiqué que “la plupart des magasins des zones touchées en Palestine disposent d’un stock de nourriture suffisant pour un mois, mais ce stock pourrait s’épuiser rapidement car les gens se précipitent
pour acheter de la nourriture par peur d’un conflit prolongé. Et les fréquentes pannes de courant menacent de gâcher la nourriture”. L’agence onusienne a affirmé qu’elle était prête à “répondre d’urgence avec des vivres pré-stockés à fournir à ceux qui ont été déplacés où résidant dans des abris lorsque la situation le permettra, en plus de reprendre son assistance habituelle aux personnes vulnérables, qu’il s’agisse de nourriture ou d’argent”.
Le programme des Nations unies a exprimé son ferme engagement à fournir l’aide alimentaire nécessaire à environ 350.000 Palestiniens par mois et à étendre son soutien à près d’un million de Palestiniens en coopération avec d’autres partenaires.
Les forces d’occupation sionistes ont poursuivi pendant la nuit de dimanche à lundi le massacre de civils palestiniens dans la bande de Ghaza assiégée, avec des familles entières anéanties et enterrées
sous les décombres de leurs maisons, détruites par les bombardements aveugles en cours.
L’IRAN ET L’IRAK APPELLENT À UNE RÉUNION D’URGENCE DE L’OCI
L’Iran et l’Irak ont appelé à la tenue d’une réunion d’urgence de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) sur la situation en Palestine occupée, ont rapporté hier des médias iraniens.
Selon les agences de presse iraniennes IRNA et Tasnim, le ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir Abdollahian, et son homologue irakien, Fouad Hussein ont discuté dimanche soir au téléphone des évolutions en cours dans les territoires palestiniens occupés.
Les deux ministres ont appelé à “une action coordonnée et efficace des pays musulmans pour aider la Palestine et mettre fin aux attaques agressives de l’entité sioniste, ainsi qu’à une réunion d’urgence de
l’OCI pour examiner les développements liés à la Palestine”, a indiqué IRNA.

R.I

A propos LA NATION

Voir Aussi

Palestine : l’Espagne, l’Irlande et la Norvège reconnaissent officiellement l’Etat palestinien  

Trois pays d’Europe, L’Espagne, l’Irlande et la Norvège, ont annoncé mardi officiellement la reconnaissance de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *