Accueil / Economie / Industrie automobile en Algérie : la date de démarrage du projet Fiat dévoilée

Industrie automobile en Algérie : la date de démarrage du projet Fiat dévoilée

Dans une déclaration à l’issue de l’audience que le président Abdelmadjid Tebboune a accordée à la première ministre italienne, Georgia Meloni, et de la cérémonie de signature de plusieurs accords, le président Tebboune a évoqué le projet, annonçant que l’usine entrera en production en mars prochain. Initialement, la première voiture Fiat assemblée en Algérie devrait sortir de l’usine en décembre 2023.

 « Dans la mécanique, nous avons la société Fiat qui a commencé à ouvrir ses ateliers et très prochainement, en mars, la construction des véhicules débutera ainsi que leur commercialisation », a annoncé le président de la République, qui a fait état d’un autre projet dans le même secteur, celui de fabrication de motocycles Vespa à l’usine de Guelma.

« Nous passerons par la suite à d’autres étapes. Comme l’a dit Mme Meloni, nous essayons d’étendre au maximum notre coopération, de l’espace à la terre », a encore indiqué le chef de l’État.

Pour M. Tebboune, l’Algérie « a une grande expérience dans la consommation de l’industrie italienne et les Algériens qui ont tenté cette expérience sont satisfaits ».

 « L’Italie a choisi la bonne voie pour parvenir à ce qu’elle est aujourd’hui, c’est-à-dire une puissance industrielle. C’est un exemple pour nous. 90% des industries agroalimentaires en Algérie sont italiennes », a ajouté le président algérien. Les échanges commerciaux entre les deux pays sont passés du simple au double, de 8 à 16 milliards de dollars entre 2021 et 2022, a-t-il révélé.

Si celui-ci a évoqué l’espace dans sa déclaration, c’est parce que justement un accord de coopération dans le domaine de l’utilisation des technologies spatiales à des fins pacifiques venait d’être signé entre les agences spécialisées des deux pays.

Un accord cadre a aussi été conclu entre l’organisation patronale CREA et son homologue italienne pour l’intensification des échanges entre les entreprises des deux pays.

Sonatrach et ENI ont également signé un énième accord dans le domaine de l’énergie. A noter aussi la déclaration conjointe signée par M. Tebboune et Mme Meloni à l’occasion des 20 ans du traité d’amitié algéro-italien.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *