Accueil / Economie / Exportations algériennes hors hydrocarbures : une hausse de 30% en 2022

Exportations algériennes hors hydrocarbures : une hausse de 30% en 2022

Sur une courbe ascendante depuis trois ans, les ventes algériennes hors énergies fossiles ont le vent en poupe. En vedette, les produits métallurgiques et sidérurgiques, ceux de l’agroalimentaire et, surtout, les matériaux de construction.   

Les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie ont totalisé près de 7 milliards de dollars en 2022, en progression de 30% par rapport à 2021. Cette progression a suivi le bond spectaculaire de de 120% enregistré en 2021 par rapport à 2020 et confirme une évolution constante durant les trois dernières années. Elle a pour vedettes les produits métallurgiques et sidérurgiques, ceux de l’agroalimentaire et, surtout, les matériaux de construction.

Ainsi le rond à béton est passé de 31,8 millions de dollars en 2020, à 352 millions de dollars en 2021 (+1007%) avant d’atteindre 577,45 millions de dollars l’année écoulée (+64%), selon l’Agence Nationale de promotion du commerce extérieur (Algex). Le ciment qui a le vent en poupe a rapporté, en 2022, 424 millions de dollars en un exercice contre 215 millions de dollars en 2021 et 83,51 millions de dollars l’année d’avant.

La céramique a également multiplié plus de 10 ses livraisons l’année dernière avec 15,91 millions de dollars de chiffres d’affaires contre 1,65 million de dollars en 2021.

Les exportations d’engrais se sont élevées à près de 2 milliard de dollars en 2022, soit une hausse de 40% par rapport à 2021 où elles n’avaient généré que 1,4 md dollars. En 2020, elles s’établissaient à 800 millions de dollars.

Les solvants naphta, hélium et le benzène ont connu en 2022 les plus importantes hausses avec des exportations de, respectivement, 773,8 millions de dollars (42,7%), 78 millions de dollars (16,28%) et 51,78 millions de dollars (115%).

Quant à la branche métallurgie et sidérurgie, elle a largement surpassé ses performances antérieures en totalisant 423 millions de dollars d’exportations.

A eux seuls, les tubes, les tuyaux et les profilés en fer ou en acier ont bondi d’un million de dollars en 2021 à 14 millions de dollars en 2022. Durant la même période, les barres et profilés en cuivre ont crû de 5 millions de dollars à 5,7 millions de dollars.

Plus de 100 millions de dollars d’exportations de dattes et de caroubes

Les autres secteurs industriels, le papier, le textile, les appareils électriques, le bois, le liège, les équipements et appareils mécaniques, ont enregistré une hausse remarquable pour atteindre l’an dernier 102,46 millions.

En 2022, les exportations de produits agroalimentaires ne sont pas en reste de la tendance haussière : les biscuits avec 9,6 millions de dollars (+60,9%), les jus et mélanges de jus avec 1,8 million de dollar (+39,457), le chocolat et les autres préparations alimentaires contenant du cacao avec des exportations de 1,6 million de dollars (+17,642).

Pendant ce temps, les caroubes et ses graines ont augmenté de 109% pour des expéditions d’une valeur de 38,12 millions de dollars en 2021, tandis que les dattes sont passées de 73 millions de dollars en 2020 à 78,9 millions de dollars en 2021 (+8%). Globalement, et concernant les produits industriels exportés, ils ont terminé l’année 2022 avec une hausse de 41% avec des exportations de 6,2 milliards de dollars, contre 4,4 mds de dollars en 2021, en hausse de 146% comparativement à 2020 durant laquelle l’Algérie a exporté 1,8 md de dollars de ces produits, selon le même bilan.

Mourad Fergad

A propos LA NATION

Voir Aussi

Algérie-Tunisie-Libye : vers la création d’un conseil de partenariat entre organisations patronales

Le Conseil du renouveau économique algérien (CREA), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *