Accueil / National / Département d’État américain : l’espace algérien n’est pas fermé à nos avions militaires

Département d’État américain : l’espace algérien n’est pas fermé à nos avions militaires

La porte-parole régionale du Département d’État américain, Elizabeth Stickney, a démenti ce mardi les informations selon lesquelles l’Algérie aurait fermé son espace aérien à un avion militaire américain, soulignant que les autorisations de survol se poursuivaient comme d’habitude.

Stickney a confirmé dans des déclarations au journal Asharq Al-Awsat que « les récents rapports sur la trajectoire de vol d’un avion militaire américain contenaient de nombreuses informations inexactes », expliquant qu’« un vol militaire américain a décollé d’Espagne le 9 décembre 2023, à destination de l’Afrique, et en raison d’un problème administratif américain, l’équipage américain a choisi de réorienter l’avion pour rentrer en Espagne.

La même source a ajouté : « Des rapports contenant une fausse image de la trajectoire du vol sont apparus sur certains sites, y compris certains sites se faisant passer pour des agences de presse américaines et diffusant de fausses informations. »

Le responsable américain a confirmé que “les gouvernements algérien et américain continuent de se coordonner, et les autorisations de survol se poursuivent comme d’habitude”.

Des sites d’information avaient fait état d’un reportage publié par un site d’information appelé “Cleveland”, selon lequel l’Algérie “a interdit le survol de son espace aérien d’un avion américain du type C-17 Globemaster 3 en provenance d’une base militaire de l’OTAN en territoire espagnol, à destination de Israël, au-dessus de son espace aérien” , sans préciser quand cela s’est produit, soulignant seulement que l’avion “est utilisé pour le transport stratégique rapide de forces pour effectuer des missions de transport tactique, d’évacuation médicale, de transport de forces aéroportées et de parachutistes”.

M.B

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exportations de GNL : l’Algérie a consolidé ses parts sur le marché européen en 2023

La majeure partie de l’offre supplémentaire de l’Algérie en 2023 s’est dirigée vers la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *