Accueil / National / Coupe arabe des nations : victoire époustouflante de l’Algérie

Coupe arabe des nations : victoire époustouflante de l’Algérie

Après avoir battu les équipes les plus fortes du tournoi, l’Algérie s’offre le sacre en battant la Tunisie 2 à 0 au stade El Beit à Al khor au Qatar à l’issue d’une finale qui restera dans les annales.

L’Algérie a remporté la coupe arabe des nations après un match homérique contre la sélection tunisienne qui, elle aussi, n’a pas à rougir de sa prestation. La rencontre extrêmement tendue s’est achevée par 2 buts à zéro et après prolongations. Hormis quelques phases où les Aigles de Carthage semblaient tenir le jeu en main, les Algériens ont globalement dominé les débats.

Le parcours de l’équipe d’Algérie A’ a été héroïque tout au long du tournoi et a confirmé l’ascension fulgurante du football algérien depuis maintenant trois années. Voici à présent les minutes de cette incroyable finale.

Le match démarre sur les chapeaux de roues. A la 3′, l’Algérie obtient un premier corner. Belaïli le lance dans le paquet, où le ballon est repoussé. A la 5′, le jeu paraît désorganisé et les pertes de ballons sont nombreux. 6′, un coup franc atterrit sur la tête de Bounedjah mais le gardien tunisien s’en empare sans difficulté.

11′, danger dans dans la surface algérienne à travers Mejbri mais Cheti le fait tomber. L’arbitre ne siffle pas de faute. 13′,  Cheti reçoit le premier carton jaune du match. 14′, Un coup tête d’El Ifa, après un coup franc lointain de Sliti, atterrit sur la transversale de M’Bolhi. 18′, les Tunisiens mettent la pression sur leurs adversaires. Ils sont dans un temps fort. 20′. Double occasion pour la Tunisie. Sliti oblige le gardien algérien à une parade spectaculaire

22′, Méziani rate une occasion de but certaine servie sur un plateau d’argent par Bounedjah. Les Algériens obtiennent une série de corners. 32′, Belaïli s’amuse comme un enfant à gauche, entre dans la surface tout seul et centre en retrait. Brahimi s’embrouille et les Tunisiens sortent la balle in extremis. 39′, l’arbitre distribue plusieurs cartons jaunes. Msakni, Bounedjah, et Jaziri sont avertis.

42′, septième corner pour l’Algérie. Belaïli joue en retrait pour Cheti, qui centre fort vers le but. Le ballon est repoussé à l’emporte-pièce. 43′, nouveaux avertissements. 45′, Cinq minutes de temps supplémentaire sont annoncées par le quatrième arbitre. 45′+3, Msakni frappe vers le but de M’Bohli depuis l’extérieur de la surface, mais c’est trop à gauche. Mi-temps. Reprise.

55′, risque de penalty contre la Tunisie mais le VAR ne donne rien. 58′, Bounedjah déclenche une frappe soudaine et puissante du droit, qui passe quelques mètres trop à gauche du poteau d’Hassen. 61′, l’attaque tunisienne semble perdre son efficacité depuis un moment. Elle est en grande souffrance face à la multiplication des centres dangereux algériens vers la surface d’Hassen. Les Verts accentuent la pression.

64′, carton jaune à Sassi après un coup porté au genou de de Belarmi au passage. 66′, premier changement avec l’entrée de Sayoud à la place de Meziani. 74′, le jeu s’arrête. Belaïli reste au sol après une longue chevauchée. Il semble épuisé. 77′, l’Algérie domine, mais la défense tunisienne tient toujours le choc derrière. 82′, situation dangereuse dans le camp algérien. Cheti effectue un retour à la limite du licite, mais l’arbitre siffle de toute façon un hors-jeu de Dragger.

84′, Sliti a un nouveau coup franc à négocier, excentré à gauche. Le Tunisien vise le point de penalty, où un adversaire parvient à prolonger le ballon derrière lui. 86′, coup franc du droit pour Sliti. Cette fois-ci, le Tunisien centre directement derrière le but de M’Bolhi, sans succès. 88′, Mejbri cède sa place à Ben Romdhane.

90′, Jaziri a failli marquer un but assassin en toute fin de match. 90′+1, cinq minutes de temps additionnel. 90′+3, un autre carton jaune distribué par l’arbitre, cette fois pour Bendebka pour pieds en avant. 90′+5, occasion gâchée par Belaïli qui préfère tenter sa chance de loin. 90′+5. Fin du temps réglementaire.

99′, très beau but de Sayoud qui a effacé ainsi son échec quelques minutes plus tôt. Explosion au stade et dans toute l’Algérie.

120+5′, à l’issue d’une chevauchée solitaire de près de 100 mètres, Brahimi met fin au suspense en inscrivant un but des filets vides. Fin de match. Libérée, l’Algérie est sortie manifester sa joie dehors dans une nuit qui s’annonce longue. Les Algériens avaient besoin de ce moment de bonheur qui aura un bel impact sur leur moral en berne par tant de problèmes et par une crise sanitaire qui a dramatiquement accentué leur mal-être.  

M. Badaoui

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

un commentaire

  1. VICTOIRE MERITE DE LA SELECTION NATIONALE MAIS YAAATIKOM SAHA N’EST PAS SUFISANTE
    ILS MERITENT UN PRIME CHAQUN CAR ILS ONT COMBATU DUREMENT POUR ARRACHER CETTE COUPE
    CE PRIME LES ENCOURAGENT AU FUTUR MAIS J’EN DOUTE QU’ILS RECOIENT AUQUN DINAR
    JE NOTE AUSSI TOUTES LES DECLARATIONS DES JOUEURS ET MEME LE SELECTIONEUR AUQUN D’ENTRE
    EU N’A REMERCIER LE QUATAR DE SON ACEUIL CHALEUREUX ET LE BON DEROULEMENT DECE TOURNOI
    C’EST DOMAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *