Accueil / Conjoncture / Bio-express du nouveau premier ministre Aïmen Benabderrahmane

Bio-express du nouveau premier ministre Aïmen Benabderrahmane

Le nouveau Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane, qui a pris mercredi ses fonctions suite à sa nomination par le président de la République en remplacement de M. Abdelaziz Djerad, a occupé plusieurs postes clés dans le secteur des finances durant les 30 dernières années.

Né le 30 août 1966 à Alger, M. Benabderrahamane occupait le poste de ministre des Finances depuis le 23 juin 2020 après avoir été gouverneur de la Banque d’Algérie depuis novembre 2019.

En fonction depuis 1991 dans le secteur financier, M. Benabderrahmane a entamé sa carrière au ministère des Finances au sein duquel il a été successivement Inspecteur des Finances au niveau de l’Inspection Générale des Finances (1991-2000), Inspecteur Général des Finances en 2004 et Inspecteur Général des Finances en Chef en 2006.  De décembre 2001 à mars 2010, M. Benabderrahmane a occupé le poste de Directeur-adjoint du Contrôle au sein de l’Inspection Générale des Finances.

Il a, par la suite, été désigné comme Chef de Division Censeur de la Banque d’Algérie de 2010 à 2019, puis Gouverneur de cette institution de novembre 2019 à juin 2020.

Benabderrahmane est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration d’Alger, option économie et finances, et titulaire d’un magistère en sciences économiques et financières ainsi que de divers diplômes et certificats en management et audit. Il prépare actuellement un doctorat en sciences économiques.

Suite à sa nomination, le nouveau Premier ministre a été chargé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société civile pour la formation du gouvernement “dans les meilleurs délais”.

APS

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *