Accueil / International / Agression sioniste contre Ghaza : Madrid dénonce le silence face aux violations des règles du droit international

Agression sioniste contre Ghaza : Madrid dénonce le silence face aux violations des règles du droit international

La ministre de la Défense espagnole, Margarita Robles, a dénoncé samedi le silence observé face aux violations des principes et règles fondamentaux du droit international humanitaire et de la Charte des Nations unies, “quel que soit le lieu où elles se produisent”, alors que la bande de Ghaza fait face à une agression sioniste barbare, appelant à un cessez-le-feu “immédiat” et “permanent” dans l’enclave palestinienne.

Dans son discours de “Pâque militaire”, célébrée au Palais royal, la ministre de la Défense a déclaré qu’on ne peut pas être “indifférent” face aux guerres, aux conflits et à tout type de “violence injuste”.

“Il n’y a pas de place pour le silence face aux violations des principes et règles fondamentaux du droit international humanitaire ou de la Charte des Nations unies, où qu’elles se produisent”, a-t-elle déclaré, avant d’évoquer notamment Ghaza.

“Nous condamnons et condamnerons les violations du droit international humanitaire à Ghaza et nous demandons avec force un cessez-le-feu permanent immédiat”, a ajouté Mme Robles, avant de garantir l’engagement “historique” de l’Espagne en faveur de “la paix, la diplomatie, la coopération et la résolution pacifique des conflits”.

R.I

A propos LA NATION

Voir Aussi

Les agences de l’ONU : mise en garde contre une “explosion” du nombre d’enfants martyrs

Plusieurs agences des Nations unies ont averti que la pénurie alimentaire alarmante, la malnutrition généralisée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *