Accueil / En vrac / « En vrac » par Madjid Khelassi : Macron révisionniste ?

« En vrac » par Madjid Khelassi : Macron révisionniste ?

En recevant jeudi 30 septembre des descendants d’acteurs de la guerre d’Algérie, qu’il a qualifié de «petits enfants de la guerre d’Algérie» Emmanuel Macron fait voler en éclats les us et coutumes diplomatiques. 

Exit le partenariat d’exception, les relations stratégiques, et la communauté de destins entre les 2 pays. 

Cette fois, Macron, fonce comme un éléphant, dans «le magasin de porcelaine» des relations algéro-francaises.

Il passe en revue  le système politique algérien fatigué, fragilisé par le Hirak, l’histoire officielle de la nation algérienne construite sur une rente mémorielle, la restriction du visa, qui dit-il , a été décidé pour ennuyer les gens qui sont dans le milieu dirigeant, et qui avaient l’habitude de demander des visas facilement, se demande si il y’avait une nation algérienne avant la colonisation, et termine par sa fascination pour la Turquie, qui a totalement fait oublier la domination qu’elle a exercé en Algérie, «C’est génial, on est  les seuls colonisateurs », a conclu  Macron ironique. 

Jamais un président français, n’est allé aussi loin dans ses critiques vis-à-vis de de l’Algérie et de son pouvoir, a dit la presse internationale.

Pourquoi cette sortie inhabituelle? Contexte électoral pressant ? Cap définitivement franchi pour « détabouiser » des relations, empruntant depuis 1962 le contraire de ce qu’elle claironnait ?

Macron, si intrépide par à coups, aura-t-il le courage de revenir aux accords d’Evian…Qui consacrèrent, ad vitam aeternam, la libre circulation des algériens entre leur pays et la France.  

Au débarquement de Sidi- Ferruch…Qui après la prise d’Alger, laissa les envahisseurs médusés par les indices de civilisation, des habitants de ce pays et à tout point de vues…Technique, agricole, hydraulique, éducationnel.

C’est dire qu’une nation algérienne existait avant la colo et fut génocidée par Bugeaud et consorts.           

Jupiter-Macron est-il déjà dépassé par son personnage ou ploie- t-il déjà sous les déambulations du spectre de  Zemmour ? 

A quelques mois d’Avril 2022, l’ex  jeune homme- président s’essaye à inclure l’Algérie  dans son chantier électoral. Embardées provocantes , séquences de donneur de leçons, brouillages grotesques. 

Macron se fait – il révisionniste ? Et oublie t-il les millions d’algériens de France , presque tous binationaux. Donc électeurs en puissance ? 

Attention, après la gifle et l’œuf , la tarte algérienne risque d’éclabousser sa campagne électorale. 

A propos LA NATION

Voir Aussi

Dr Ali Kefaifi : durant 20 années, l’Etat Rentier a totalement raté le coche

Dr Ali Kefaifi (Ingénieur Civil des Mines -Ingénieur IFP) Le potentiel énergétique de l’Algérie est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *