Accueil / National / Pour non-conformité aux normes : retrait de plus de 10.000 détecteurs de monoxyde de carbone du marché

Pour non-conformité aux normes : retrait de plus de 10.000 détecteurs de monoxyde de carbone du marché


Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a retiré du marché national plus de 10.000 détecteurs de monoxyde de carbone non conformes aux normes de sécurité, a fait savoir, hier, le Directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au niveau du ministère, M. Mohamed Mezghache. Intervenant sur les ondes de la radio algérienne, M. Mezghache a indiqué que dans le cadre de la préservation de la sécurité des citoyens, le ministère a retiré du marché national, depuis le début de la saison hivernale, plus de 10.000 détecteurs représentant 13 marques d’appareils de chauffage et de détecteurs de monoxyde de carbone, non conformes aux normes de sécurité.
Cette opération est menée par les agents de contrôle au niveau de toutes les directions du Commerce et de la Promotion des exportations, après avoir effectué des tests au niveau de leurs laboratoires de contrôle de qualité, ayant révélé la non-conformité de certaines marques aux normes de sécurité en vigueur. A cet égard, le responsable a souligné la nécessité de recourir à des artisans professionnels pour installer et contrôler les appareils de chauffage et les chauffe-eau avant de les faire fonctionner.
Evoquant l’organisation des marchés de gros, M. Mezghache a indiqué que la Société de réalisation et de gestion des marchés de gros “Magros” assurera, prochainement à travers ses espaces commerciaux, l’absorption de l’excédent de la production agricole et l’accompagnement des agriculteurs pour le stockage et la commercialisation de leurs produits à même de contribuer à la régulation du marché national.
En prévision du mois de Ramadan, le responsable a indiqué qu’ «une commission nationale a été installée sous la supervision du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, regroupant les secteurs de l’Agriculture et du Développement rural et de l’Industrie sous forme de commissions de wilaya sous l’autorité des walis».   Dans ce cadre, les rencontres périodiques sont actuellement intensifiées pour recenser les capacités de production des produits de large consommation en vue de doubler la production et répondre aux besoins des citoyens, selon le responsable qui a rassuré sur «l’abondance de différents produits alimentaires».

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *