Accueil / National / Importation de produits de large consommation : Tebboune exige un meilleur contrôle sanitaire

Importation de produits de large consommation : Tebboune exige un meilleur contrôle sanitaire

Le président de la République a ordonné, lors de la réunion du Conseil des ministres, au ministre de l’Agriculture et du Développement rural  d’«accorder une plus grande importance au contrôle sanitaire des produits importés, par la création de laboratoires d’analyses au niveau des ports et aéroports, à même de veiller au respect des normes sanitaires lors de l’importation de viandes et des produits alimentaires».

 Les pouvoirs veulent assurer un contrôle sanitaire plus rigoureux des produits importés de l’étranger au niveau des ports et aéroports algériens afin de préserver la santé publique. En effet, le président de la République Ambdelmadjid Tebboune a ordonné, lors de la réunion du Conseil des ministres tenue dimanche, au ministre de l’Agriculture et du Développement rural  d’ «accorder une plus grande importance au contrôle sanitaire des produits importés, par la création de laboratoires d’analyses au niveau des ports et aéroports, à même de veiller au respect des normes sanitaires lors de l’importation de viandes et des produits alimentaires», a indiqué le communiqué sanctionnant cette réunion.
Concernant l’exposé sur les mesures prises pour contrôler la disponibilité des produits de large consommation, le Président Tebboune a insisté sur «l’importance extrême du contrôle continu des marchés, en ce que l’Etat accorde une importance à la régulation pour connaître les taux de disponibilité des produits de large consommation, suivant une vision proactive pour lutter contre les spéculateurs par la force de la loi».

Concernant le projet de la nouvelle raffinerie de pétrole à Hassi Messaoud , le chef de l’Etat a d’abord souligné son « importance économique » avant d’enjoindre d’en «”accélérer la réalisation pour entamer l’exploitation dans le cadre du renforcement de la production nationale en essence et gasoil, tout en s’orientant vers leur exportation”,   enjoint d’en «accélérer la réalisation pour entamer l’exploitation dans le cadre du renforcement de la production nationale en essence et gasoil, tout en s’orientant vers leur exportation ». « L’Algérie avait tourné la page, ces quatre dernières années, de l’ère de l’importation de tout type d’essence, dont le kérosène, le secteur de l’Energie devant maintenir cette tendance, saluant les efforts consentis à ce titre », a souligné la même source.
Pour ce qui est du foncier industriel, le président Tebboune a ordonné au ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique de superviser l’opération de récupération du foncier industriel dans le pourtour du complexe d’El Hadjar à Annaba, et son orientation vers l’investissement sous forme de concession cessible après finalisation de la concrétisation du projet d’investissement selon le cahier des charges. Cette décision, a expliqué le communiqué du conseil des ministres, «vise à renforcer la transparence dans le traitement des demandes d’accès au foncier économique».

Concernant la relance du dispositif relatif à l’auto-entrepreneuriat, le chef de l’Etat a souligné «la nécessité de veiller à ce qu’il n’y ait point d’enchevêtrement entre les métiers de l’entrepreneuriat et certains métiers artisanaux libéraux, pour que ces derniers n’en soient pas impactés», affirmant que ce dispositif vise à «encadrer une vaste panoplie d’activités comprenant les prestations d’affaires, de consulting et de formation, les auto-entrepreneurs devant être assujettis à un régime fiscal préférentiel, en vertu de la loi de finances 2024». Après avoir énuméré les avantages accordés par le dispositif aux auto-entrepreneurs, le président Tebboune a affirmé que «le dispositif d’auto-entrepreneuriat doit faire l’objet d’une campagne médiatique en vue de le vulgariser et d’en faire connaître les atouts, aux fins de drainer les jeunes et les projets à la fois».
Concernant le projet de loi portant partenariat Public/Privé, le chef de l’Etat  a ordonné son report pour «approfondissement et enrichissement».

Par ailleurs,  il  a enjoint au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique d’examiner la situation des étudiants palestiniens en Algérie pour leur prise en charge immédiate, après l’interruption des contacts entre ces étudiants et leurs proches dans les territoires palestiniens occupés.

Synthèse: Ali.C

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *