Accueil / International / États-Unis : un groupuscule du Congrès appelle à des sanctions contre l’Algérie

États-Unis : un groupuscule du Congrès appelle à des sanctions contre l’Algérie

27 membres de la chambre des représentants (Congrès) des Etats-Unis réclament au secrétaire d’Etat des sanctions contre l’Algérie. Et ce par le seul fait que notre pays se fournit en Armés auprès de la Russie.

Pour eux, l’Algérie contribue à l’effort de guerre de la Russie contre l’Ukraine.

Il s’agit d’une pétition initiée par la représentante Lisa McClain et adressée à Antony Blinken jeudi 29 septembre. Elle a été signée par 27 membres sur les 435 que constitue l’ensemble du congrès…

« Nous vous écrivons aujourd’hui pour exprimer notre préoccupation devant le développement des liens entre la fédération de Russie et la République algérienne démocratique et populaire », écrivent à l’adresse du secrétaire d’Etat, les huit parlementaires dans leur message du 29 septembre. Rappelant que la Russie est le plus grand fournisseur d’armes de l’Algérie, ils soulignent que rien que pendant l’année passée, l’Algérie a contracté des transactions d’achat d’armes russes pour 7 milliards de dollars, incluant le Sokhoï 57, « un avion de chasse particulier », que la Russie n’a « jusqu’à maintenant », « pas accepté de vendre à aucun autre pays dans le monde ».

Parmi les signataires figurent Lisa McClain, Robert J. Wittman, Lance Gooden, Van Taylor, Buddy Carter, Marcy Kaptur, Joe Wilson, Jim Costa, Randy Weber, John Curtis, Daniel Webster, Don Bacon, Chris Stewart, Austin Scott…

Cette nouvelle initiative ne reflète pas une opinion dominante aux États-Unis. Au contraire, le nombre insignifiant de représentants qui ont signé la pétition est une preuve que leur opinion à l’égard de l’Algérie n’est pas partagée par leurs collègues.

La lettre est une copie quasi similaire de celle envoyée il y a deux semaines à Blinken par le sénateur républicain Marco Rubio, connu pour avoir exercé des activités de lobbying rémunérées pour le compte du Maroc avec son collègue Ted Cruz. Ce serait ce dernier qui aurait retardé la nomination d’Elisabeth Aubin comme ambassadrice à Alger.

Cette agitation reflète l’intense activité déployée par le lobby marocain aux Etats-Unis. Un lobby payé par le Makhzen et a une seule mission : Nuire à l’Algérie…

Abir. N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Crimes de guerre et crimes contre l’humanité : le procureur de la CPI réclame un mandat d’arrêt contre Netanyahu 

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a réclamer ce lundi un mandat d’arrêt …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *