Accueil / Economie / Energie : les majors pétroliers annoncent des pertes gigantesques

Energie : les majors pétroliers annoncent des pertes gigantesques

Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d’annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s’adapter plus vite face à de sombres perspectives. Les cinq plus grandes entreprises privées du secteur à BP, Chevron, ExxonMobil, Royal Dutch Shell et Total – ont enregistré pour près de 53 milliards de dollars de pertes nettes au total au deuxième trimestre, selon leurs résultats publiés ces derniers jours. Ces mauvais chiffres ne constituent pas vraiment une surprise : les cours du pétrole ont chuté durant la crise sanitaire, au point de tomber même brièvement en territoire négatif, les opérateurs étant alors prêts à payer pour qu’on les débarrasse de leurs barils. Certains secteurs, comme le transport aérien, ont été mis quasiment à l’arrêt tandis que les pays producteurs ont tardé à réduire l’offre dans un marché saturé. Mais ces résultats sont aussi marqués par d’énormes dépréciations : les compagnies pétrolières ont revu la valeur comptable de leurs actifs au regard de cours du pétrole plus bas prévus ces prochaines années mais aussi d’une transition énergétique qui s’accélère. Après BP et Shell, Total a annoncé des dépréciations exceptionnelles de 8,1 milliards de dollars. Le groupe français suppose que dans un futur où la demande pétrolière aura tendance à baisser, une partie de ses hydrocarbures en réserve restera peut-être dans le sous-sol. Et ce seront, naturellement, d’abord les plus chers à produire qui seront abandonnés, à l’instar des sables bitumineux canadiens. “Les énormes dépréciations font partie d’une tendance de fond : la rapidité avec laquelle les énergies renouvelables deviennent compétitives met en danger les entreprises énergétiques traditionnelles”, souligne Arthur van Benthem, professeur associé à la Wharton School de l’université de Pennsylvanie.

R.E

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : une géopolitique de la violence.

Au cours des trente dernières années, les phénomènes ayant marqué les Etats, les économies, les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *