Accueil / National / Drareni libéré, Samir Belarbi retourne en prison

Drareni libéré, Samir Belarbi retourne en prison

Tribunal de Sidi M’Hamed

Déféré hier devant le procureur du tribunal de Sidi M’Hamed, l’activiste Samir Belarbi est placé, pour la deuxième fois, en détention provisoire et va devoir donc retourner  à la prison qu’il a quittée en  février dernier.

Figure du Hirak, Belarbi est arrêté à nouveau, samedi le 7 mars, pour « attroupement non autorisé » et « atteinte à l’intégrité nationale », alors qu’il participait à une manifestation.

Samir Belarbi est  arrêté, puis placé en détention provisoire, la première fois, le 17 septembre 2019, puis acquitté le 3 février.

Le même sort a été réservé à Toufik Hassaini et de Slimane Hamitouche.

En revanche, le journaliste Khaled Drareni a été placé hier sous contrôle judiciaire par le même tribunal, indique le CNLD.

Pour rappel, Khaled Drareni a été arrêté lors de la marche réprimée par la police samedi 7 mars à Alger. Il a été remis en liberté après trois nuits passées en garde à vue au commissariat de Cavaignac à Alger Centre.

Un élan de solidarité s’est constitué pour soutenir le journaliste Khaled Drareni. Plusieurs dizaines de journalistes ont signé un communiqué pour dénoncer la prise en otage du journaliste en faisant savoir aux autorités que le journalisme n’est pas un crime.

Il est à rappeler que le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hamed a décidé, le lundi 9 mars 2020, de prolonger de 24 heures la garde à vue du journaliste Khaled Drareni, du militant Samir Benlarbi, de l’ancien policier Toufik Hassaini et de Slimane Hamitouche.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *