Accueil / Conjoncture / Après un bras de fer de six jours : Algérie poste annonce la fin de la grève des postiers

Après un bras de fer de six jours : Algérie poste annonce la fin de la grève des postiers

Algérie poste a annoncé hier la fin de la grève des postiers déclenchée le 12 avril. Des images ont, même, été postées sur les réseaux sociaux montrant des bureaux de poste ouverts accueillant des citoyens.

Cette annonce est intervenue suite à l’appel lancé jeudi par la direction enjoignant aux grévistes de reprendre «immédiatement» le travail sous peine de mesures strictes allant jusqu’aux licenciements sans indemnités et sans préavis.

 « Face à la poursuite du mouvement de grève illégal au niveau de certains bureaux de poste, ce qui a empêché les citoyens de retirer leurs salaires et leurs pensions notamment en ce mois de ramadan, Algérie Poste porte à la connaissance des travailleurs grévistes, qui ne rejoindrons pas leurs postes, que les procédures légales et organisationnelles en vigueur seront appliquées à leur encontre dont le licenciement sans préavis et sans indemnisation », lit-on dans un communiqué d’Algérie poste.

La position de la direction était motivée par une décision du tribunal de Dar El Beida le 13 avril 2021frappant le débrayage d’illégal.

Les postiers revendiquent, entre autres, le versement de leur prime d’intéressement, les primes de rendement individuel et collectif, des heures travaillées pendant le weekend, la réintégration des travailleurs suspendus ou licenciés, la régularisation des dossiers des postiers qui exercent des fonctions autres que celles définies dans les documents de nomination au poste.

Dans une vidéo diffusée dans la soirée de lundi sur les réseaux sociaux, la DG a assuré que la prime d’intéressement sera versée durant le mois de ramadan en cours et que les autres revendications dépendaient de l’installation du syndicat de l’entreprise.

Dans un communiqué publié mercredi soir, la direction générale d’Algérie Poste a indiqué avoir « rempli son premier engagement en versant la première tranche de la prime d’encouragement », soulignant avoir procédé à l’installation du comité national chargé de la préparation de la conférence nationale élective du syndicat de l’entreprise, en vue de prendre en charge les problèmes socioprofessionnels et préparer la tenue de la conférence.

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar a indiqué jeudi à Alger avoir instruit la direction générale d’Algérie Poste (AP) en vue de prendre en charge « rapidement » les revendications des travailleurs de cet établissement.

« Nous avons instruit la direction générale d’Algérie Poste de prendre en charge rapidement les revendications des travailleurs qui ne datent pas d’hier. C’est un cumul de plusieurs années, dont certaines datent de 2003 », a –t-il déclaré. Il a affirmé que les employés d’Algérie Poste « ont eu beaucoup de promesses, mais certaines n’ont pas été concrétisées », tout en appelant les grévistes à « faire preuve de sagesse en rejoignant leurs postes de travail, d’autant que cette période qui coïncide avec le début du mois sacré de Ramadhan connaît une grande affluence des citoyens sur les bureaux de poste, notamment les salariés et les retraités ».

Abir.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Médéa: 56 élèves blessés dans une collision entre deux bus scolaires

Au total, 56 élèves ont été blessés légèrement, suite dans une collision frontale, survenue, mercredi, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *