Accueil / Economie / Algérie-UE : algériens et Européens discutent énergie à Bruxelles

Algérie-UE : algériens et Européens discutent énergie à Bruxelles

Le ministre de l’Energie et des Mines a entamé aujourd’hui une visite de travail dans la capitale belge, Bruxelles pour coprésider la 5e réunion annuelle de haut niveau du dialogue énergétique entre l’Algérie et l’Union Européenne (UE).

La rencontre prévue demain sera également animée par la Commissaire européenne à l’Energie, Mme Kadri Simson. Elle permettra de ”passer en revue les sujets d’intérêt commun dans le domaine de l’énergie, d’évaluer les résultats des activités de partenariat depuis la dernière réunion tenue à Alger le 10 octobre 2022”, selon un communiqué du ministère de l’Energie et des Mines.

L’ordre prévoit, d’autre part, la discussion ”des perspectives de coopération notamment, dans les domaines de la fourniture du gaz naturel, l’interconnexion électrique, les énergies renouvelables, l’hydrogène et l’efficacité énergétique”.

La réunion annuelle de haut niveau du dialogue énergétique entre l’Algérie et l’UE  s’inscrit dans le cadre de ”la mise en œuvre du mémorandum d’entente (MoU) sur le partenariat stratégiques entre l’Algérie et l’UE dans le domaine de l’énergie, signé à Alger en 2013”, souligne le même document. Le MoU vise à ”développer et renforcer les relations énergétiques tout en respectant les intérêts des deux parties”.

Depuis le début de la crise en Ukraine, l’UE cherche désespérément à remplacer le gaz russe dont elle s’est volontairement privée pour punir Moscou. Toutefois, le paquet de sanctions qu’elle a adopté contre le Kremlin a eu des conséquences sur ses approvisionnements énergétiques et, partant, un fort impact socio-économique.

Aussi, l’Algérie apparaît comme une bouée de sauvetage pour combler les manques à gagner. L’UE est intéressée par tout ce qu’elle peut produire dans ce domaine : pétrole, gaz, hydrogène vert et même électricité.

De son côté, l’Algérie est devant une opportunité qui se présente rarement pour diversifier ses recettes et prendre une plus grande part du marché des hydrocarbures.

M. Fergad      

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : une géopolitique de la violence.

Au cours des trente dernières années, les phénomènes ayant marqué les Etats, les économies, les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *