Accueil / Conjoncture / Tebboune dans son discours à la Nation : J’ai promis au peuple dialogue et franchise

Tebboune dans son discours à la Nation : J’ai promis au peuple dialogue et franchise

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a révélé aujourd’hui à Alger dans son discours devant les deux chambres du Parlement, la récupération de plus de 30 milliards de dollars de fonds détournés, représentés en sommes d’argent, en biens immobiliers et en unités industrielles.

Il a assuré qu’il n’a ménagé aucun effort pour mettre en œuvre son programme, à commencer par les réformes constitutionnelles visant à instaurer l’État de droit, jusqu’au aux réformes économiques afin de consacrer le caractère social de l’État. Il a ajouté qu’il s’était engagé à faire du dialogue constructif comme approche de travail et la franchise comme outil de gestion des affaires publiques.

Dans ce contexte, le président Tebboune a affirmé : «j’ai promis au peuple algérien qui m’a accordé sa précieuse confiance, que j’œuvrerai sans relâche à l’instauration d’une nouvelle république », avant d’ajouter : «je me suis engagé, depuis que le peuple m’a confié la responsabilité de diriger le pays, à adopter le dialogue constructif comme approche de travail et la franchise comme culture de gestion des affaires publiques. C’est pourquoi j’ai pris aujourd’hui l’initiative, de m’adresser, à travers vous, à la nation algérienne. Soyons solidaires sur le résultat de ce que nous avons apporté pour atteindre les nobles objectifs»

Le président a rappelé le blocage de l’horizon politique et la détérioration des conditions sociales à la veille du mois de février 2019, qui ont quasiment détruit les fondements de la nation et ouvert la voie aux ennemis du pays.

Dans ce contexte, le chef de l’Etat a évoqué le mouvement populaire au sein duquel les Algériens se sont inscrits, le 19 février 2019, «pour exiger le changement, donner des exemples d’expression pacifique et civilisée, et exprimer sa ferme volonté de mettre fin à la crise dangereuse qui menaçait le pays». Il a précisé que «la poursuite de la lutte contre toutes les formes de corruption et de la récupération des fonds détournés au peuple sous le règne de la Issaba (bande) a permis la récupération de plus de 30 milliards de dollars entre biens immobiliers, unités industrielles et liquidités». «Le travail se poursuit pour récupérer les fonds détournés vers l’étranger», a assuré le Président Tebboune, soulignant que «nombre de pays européens ont affiché leur disposition à restituer les fonds détournés au peuple algérien».

Le chef de l’Etat a défendu le bilan des quatre années de son mandat présidentiel, notant que le gouvernement a œuvré au lancement d’un certain nombre de projets structurants, notamment dans le secteur minier, pour faire bouger la roue du développement du pays. Il a révélé que les réserves de change dépassent les 70 milliards de dollars, ajoutant que cette embellie  n’est pas le résultat des seuls prix des hydrocarbures, mais aussi de  la volonté des patriotes libres.

Sur le plan diplomatique, le président Tebboune a renouvelé le soutien de l’Algérie aux questions palestinienne et sahraouie, soulignant que «notre pays continuera à défendre farouchement les principes de sa révolution de libération et n’abandonnera pas les pays faibles».

Concernant la question du Sahara occidental, le Président de la République a indiqué qu’il s’agit «d’une question de décolonisation, et elle n’est pas dirigée contre nos frères marocains» car ce dossier  «est toujours en discussion au niveau des Comité de décolonisation des Nations Unies ». « La voix de l’Algérie s’est faite entendre dans toutes les instances internationales, et nous continuerons à défendre farouchement les principes de notre glorieuse révolution de libération », s’est-il enorgueillit. Après quoi, il a félicité les 184 pays ayant offert leurs voix pour l’Algérie pour s’adjuger le poste de membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU, estimant que « ce consensus international honore l’Algérie qui s’acquittera de sa mission au profit des pays africains, arabes et amis».

Synthèse : Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exportations de GNL : l’Algérie a consolidé ses parts sur le marché européen en 2023

La majeure partie de l’offre supplémentaire de l’Algérie en 2023 s’est dirigée vers la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *