Accueil / National / Saïd Chanegriha (Chef d’Etat-major de l’ANP) : l’Algérie riposte férocement à toute atteinte à son territoire

Saïd Chanegriha (Chef d’Etat-major de l’ANP) : l’Algérie riposte férocement à toute atteinte à son territoire

Sur un ton ferme et musclé, le Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, a affirmé, mardi depuis la 4e Région militaire (RM) à Ouargla, que l’Algérie “n’acceptera aucune menace, quelle que soit la partie qui la profère”, indique dans un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Il est clair que le chef d’Etat-major fait allusion aux agissements du chef de guerre de l’Est libyen, Khalifa Haftar à la frontière avec l’Algérie.

“Nous mettons en garde ces parties et toute personne poussée par son esprit maladif et sa soif de pouvoir, contre l’atteinte à la réputation, la sécurité et l’intégrité territoriale de l’Algérie. Qu’ils sachent tous que la riposte sera féroce et résolue et que l’Algérie, forte de sa vaillante armée et de son peuple révolutionnaire et combattant à travers les temps, ancrée grâce à sa glorieuse histoire, est plus noble pour qu’elle soit ébranlée par des aliénés et des téméraires”, a ajouté M. Chanegriha.

“A cet effet précisément, je tiens à souligner que l’ANP se doit, plus que par le passé, tant en territoire de cette Région militaire sensible que dans toutes les autres RM, de redoubler de détermination afin de consentir davantage d’efforts, en particulier au regard de la conjoncture sécuritaire instable que vit notre région, afin d’atteindre les plus hauts degrés de disponibilité opérationnelle des unités déployées en territoire de compétence et de s’acquitter convenablement des missions assignées”, a-t-il recommandé.

Ceci, a-t-il précisé, ” aussi bien dans la poursuite du mode d’anticipation des menaces émanant de notre entourage direct, que dans le cadre du renforcement et de l’ajustement continu des dispositifs opérationnels en charge de la protection et de la surveillance de nos vastes frontières”, avant de plaider pour la “mise en échec des opérations d’infiltration d’armes et de terroristes, pour la lutte contre les différentes formes de trafic qui ronge l’économie nationale ainsi que contre la criminalité organisée et l’émigration clandestine”.

“Dans cette optique, apparaît la nature des défis qu’il vous appartient de relever, vous les cadres et personnels de la 4e RM, voire tous les personnels de l’ANP, en œuvrant inlassablement et avec plus de détermination à assimiler les exigences de s’adapter efficacement à toutes les évolutions et les changements militaires accélérés, à caractères géostratégique et géopolitique. Ce sont là des objectifs suprêmes qui requièrent de nous tous, que nous continuions à consentir davantage d’efforts soutenus et constants sur tous les plans, afin de pouvoir réaliser les attentes de notre armée et notre pays, à savoir principalement l’exécution scrupuleuse voire exemplaire, en toute circonstance, des nobles et sensibles missions assignées à nos forces armées, conformément à la politique de défense nationale et l’exigence du renforcement de ses bases et ses fondements”, a encore souligné le Général de Corps d’Armée.

La visite de Chanegriha à la 4e Région militaire “s’inscrit dans le cadre de la clôture de l’année de préparation au combat 2020-2021, afin d’évaluer le degré d’exécution des programmes de préparation au combat, en particulier s’agissant de l’appréciation du niveau de disponibilité opérationnelle des unités de l’ANP déployées le long de nos frontières”.

Synthèse : Aziz.T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Emigration clandestine : démantèlement d’un réseau transfrontalier transportant des Africains

Les éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, à Blida, 12 suspects, âgés de 24 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *