Accueil / National / Relations algéro-italiennes : la présidente du conseil italien Giorgia Meloni, en Algérie

Relations algéro-italiennes : la présidente du conseil italien Giorgia Meloni, en Algérie

La présidente du Conseil des ministres d’Italie, Georgia Meloni, est attendue aujourd’hui à Alger pour une visite d’amitié et de travail de deux jours où elle sera reçue par le président de la république Abdelmadjd Tebboune.

Cette visite de Giorgia Meloni intervient après celle effectuée par le président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi, le 18 juillet dernier, à l’occasion de l’organisation des travaux du 4e Sommet intergouvernemental algéro-italien, lequel a été couronné par la signature de 15 mémorandums d’entente et accords de coopération dans de nombreux domaines.

Les deux pays œuvrent à donner une nouvelle orientation à leur coopération économique, actuellement focalisée sur les hydrocarbures, particulièrement le gaz. Les pourparlers entre les deux pays commencent à donner leurs fruits. Après l’accord de quatre milliards de dollars pour l’approvisionnement de l’Italie en gaz naturel signé avec ENIE Occidental et Total, l’Italie à travers le groupe Stellantis, est le premier pays à conclure un accord dans le domaine de la fabrication automobile en Algérie après la révision des cahiers de charges.

La visite qu’a effectuée le président de la République, Abdelmadjid Tebboune en Italie en mai dernier, à l’invitation du Président Sergio Mattarella, a été marquée par un accueil solennel et des entretiens qui ont permis aux deux parties de passer en revue l’état des relations bilatérales, ainsi que les voies et moyens de les renforcer encore davantage.

L’Algérie avait décidé d’augmenter de 4 milliards de m3 supplémentaires le volume de ses livraisons de gaz à l’Italie. Il s’agit de 4 milliards de m3 de gaz supplémentaires qui seront livrés par Sonatrach à ENI et à ses autres partenaires italiens à partir de la semaine prochaine. L’Algérie, qui entretient des relations privilégiées avec l’Italie, a déjà livré à ce pays depuis le début de l’année 13,9 milliards de m3 dépassant de 113% les volumes prévisionnels, prévoit encore de livrer d’ici la fin de l’année 2022, six milliards de m3 supplémentaires de gaz algérien à l’Italie. 

Sur le plan commercial, il est à noter que l’Italie reste le premier client de l’Algérie. Elle achète annuellement plus du tiers du gaz algérien exporté, tandis qu’elle occupe la deuxième place parmi les pays de l’Union européenne (UE) fournisseurs de l’Algérie.

Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Présidentielle du 7 septembre : Laagab appelle à la mobilisation pour assurer une couverture médiatique professionnelle

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a appelé, mardi à Alger, les médias à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *