Accueil / National / Gazoduc Maghreb-Europe : pas de Gaz algérien pour le Maroc à partir du 1er novembre

Gazoduc Maghreb-Europe : pas de Gaz algérien pour le Maroc à partir du 1er novembre

Le contrat du gazoduc Maghreb-Europe prend fin dimanche prochain. A partir du 1er Novembre, l’Algérie cessera de fournir du gaz naturel au Maroc, a rapporté l’agence Reuters se référant des sources au courant du dossier.

Le 26 aout, le ministre algérien de l’énergie, Mohamed Arkab a annoncé la décision de l’Algérie d’abandonner l’approvisionnement de l’Espagne en Gaz par le gazoduc Maghreb-Europe via le Maroc.

La décision de mettre fin au contrat reliant l’Algérie au Maroc, dans ce domaine, a été confirmé par la plus haute autorité de l’Etat algérien. En effet, lors d’une entrevue avec des médias nationaux, le président Abdelmajid Tebboune a indiqué : « nous possédons notre propre gazoduc (Medgaz, ndlr) à 51% algérien et 49% espagnol et avec lequel nous approvisionnons l’Espagne en gaz. Nous n’avons plus besoin de l’ancien gazoduc (Maghreb Europe, ndlr) ».

« Nous avons convenu avec le pays ami l’Espagne de l’approvisionner en gaz. Si un problème d’approvisionnement survient, tous les méthaniers seront chargés de GNL et dirigés vers l’Espagne », a-t-il indiqué, en ajoutant que « l’Espagne ne sera plus approvisionnée via le GME ». Selon lui, aucune décision n’a été encore prise au sujet du contrat de ce gazoduc qui expire le 31 octobre.

Le ministre espagnole des affaires, en visite en Algérie, a reçu de la part du président, lui-même, des assurances quant à la capacité de l’Algérie de remplir ses engagements.

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar a déclaré, le 29 juin dernier, que « même en cas de non renouvellement de ce contrat, l’Algérie pourra fournir l’Espagne, mais également répondre à une éventuelle demande supplémentaire du marché espagnol sans aucun problème ».

« Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires en cas de non renouvellement du contrat d’excellence du gazoduc concerné», a assuré le même responsable qui a affirmé auparavant que « l’Algérie pourra fournir l’Espagne, mais également répondre à une éventuelle demande supplémentaire du marché espagnol sans aucun problème ».

Pour rappel, le gazoduc Maghreb-Europe, d’une capacité de 13,5 milliards de mètres cubes relie l’Algérie à l’Espagne.

Aziz T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *