Accueil / Economie / Elle a réalisé plusieurs performances en 2023 : Air Algérie prend son envol

Elle a réalisé plusieurs performances en 2023 : Air Algérie prend son envol

La compagnie nationale a transporté plus de 7,2 millions de passagers en 2023, soit une croissance de plus de 47% sur un an, et proposé d’ores et déjà pour l’été 2024 près de près de 1,2 million de sièges pour la France et de  23.353 billets pour le Canada (Montréal) dont 34%ont été déjà réservés.

Tous les clignotants sont aux verts au niveau d’Air Algérie. Durant l’année 2023, la compagnie aérienne nationale a aligné plusieurs performances, selon le bilan qui a été donné par son directeur général Yacine Benslimane, hier lors de son audition par la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté de l’Assemblée populaire nationale (APN). Il a indiqué que, durant l’année écoulée, un total de 7,27 millions de passagers ayant voyagé sur les lignes d’Air Algérie, soit une croissance de plus de 47% sur un an. Mieux, la compagnie publique a enregistré une évolution de 67% du nombre de passagers transportés sur les lignes internationales et 13% sur les lignes domestiques.

 L’activité de la compagnie à travers le hub d’Alger  n’a pas été en marge de cette belle dynamique, en enregistrant une progression de près de 114%, grâce aux passagers ayant transité par l’aéroport de la capitale, a précisé devant la commission, le directeur commercial d’Air Algérie, Yacine Amiar. Celui-ci a fait, également,  état d’une croissance de 22% du nombre de passagers sur les liaisons vers l’Afrique en 2023, à la faveur de l’augmentation du nombre de vols vers des destinations comme Nouakchott (Mauritanie), le Caire (Egypte), Dakar (Sénégal) et Bamako (Mali). Sur sa lancée, ce responsable a ajouté qu’Air Algérie a réussi à atteindre un coefficient de remplissage des vols au cours de l’année écoulée qui avoisine les 76%, avec un taux de ponctualité des vols qui dépasse les 60%.

S’agissant de la part de marché d’Air Algérie sur le réseau international, durant l’été dernier, M.Amiar  l’estime à près de 57%, représentant une évolution de l’ordre de 3,15% comparativement à l’été 2019 (l’année de référence). Cette performance a été réalisée par Air Algérie grâce à la programmation, en 2023, de vols supplémentaires durant la saison estivale, a expliqué M. Amiar. Il a cité l’exemple de la France avec 103 vols, durant la période du 17 août au 7 septembre 2023 , Istanbul avec 9 vols, Moscou avec 3 vols et 3 vols à destination de Saint-Pétersbourg, en plus de la réouverture des lignes Alger-Alicante (Espagne) (1 vol) et Oran-Alicante (2 vols).

L’année 2023 a vu, également, l’ouverture de quatre nouvelles lignes, à savoir Johannesburg (Afrique du Sud), Abidjan (Côte d’Ivoire), Douala (Cameroun) et Addis-Abeba (Ethiopie). 

Abordant les tarifs promotionnels, le responsable a indiqué qu’Air Algérie a initié 80 actions au cours de 2023, avec des réductions atteignant les 50% au profit de la communauté algérienne résident à l’étranger dans le cadre du “Tarif Djalia”.

Sept nouvelles lignes en 2024

Qu’en est-il des perspectives de la compagnie pour l’année en cours ? Elle projete de lancer sept nouvelles lignes d’ici le quatrième trimestre de 2024, notamment vers l’Afrique avec les aéroports de Libreville (Gabon), Abuja (Nigeria), et N’Djamena (Tchad), a indiqué M.Amiar avant de préciser que  l’ouverture d’une  ligne vers l’aéroport de Gatewik (Londres) et d’une autre vers New York, «est à l’étude».

La direction de la compagnie prévoit, aussi, de renforcer la digitalisation de ses services afin d’éviter les déplacements en agence à sa clientèle. Mieux, Air Algérie compte développer le hub d’Alger (passagers), à travers l’évaluation de ce qui a été réalisé jusqu’à présent en relevant les lacunes constatées et les améliorations susceptibles d’être apportées afin d’améliorer davantage les résultats de ce hub. En parallèle, elle œuvrera en 2024 à la création d’un hub Cargo (transport de marchandises).

Abordant le programme d’Air Algérie pour l’été 2024, M. Amiar a avancé une offre de près de 1,2 million de sièges pour la France dont 5% ont été réservés jusqu’à présent, ajoutant que 34% des 23.353 billets proposés pour le Canada (Montréal) ont été déjà réservés.

Air Algérie a, ainsi, prévu 516 vols/semaine sur son réseau international, correspondant à près de 165.252 sièges/semaine, ce qui représente une augmentation de 22% de capacité supplémentaire par rapport à 2023.

Afin de couvrir la demande croissante durant l’été et la saison du Hadj et de la Omra, Air Algérie a affrété trois avions grands porteurs et prévoit d’affréter trois appareils moyens porteurs, pour lesquels les contrats n’ont pas encore été signés.

Au sujet du remboursement des billets non utilisés durant la période de la pandémie du Covid, M.Amiar a indiqué que 213.952 billets ont été traités, pour une valeur de 2,54 milliards de DA, alors que 6.359 demandes ont été enregistrées et “sont en cours de traitement”.

Ali.C

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exploration et Exploitation d’hydrocarbures : préparation d’un appel d’offre national et international

Au cours de l’année 2024, le secteur des hydrocarbures en Algérie se renforcera, dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *