Accueil / National / Déclenchement des incendies : la gendarmerie annonce l’arrestation de 13 suspects

Déclenchement des incendies : la gendarmerie annonce l’arrestation de 13 suspects

La Gendarmerie nationale a donné, dimanche soir, un premier bilan de ces enquêtes en faisant état de l’arrestation de 13 suspects, soupçonnés d’être impliqués dans le déclenchement des incendies qui ont endeuillé l’Algérie, a révélé le lieutenant-colonel Abdelkader Bizio, chef du service de liaison de la gendarmerie nationale, dans une déclaration sur les ondes de la chaîne III de la Radio Nationale. Les wilayas où ces suspects ont été arrêtés n’ont pas été précisées.

Dans la wilaya de Jijel, cependant, un individu accusé d’avoir mis le feu dans une des forêts de la région a été arrêté et placé en détention provisoire sur ordre du juge d’instruction près le tribunal de Taher, a-t-on indiqué hier dans un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.

Selon la même source, il s’agit de l’incendie qui s’est déclaré à la forêt mechta +El Djiza+ dans la commune de Djimla.

L’accusé A.R. a été arrêté pour le crime d’avoir mis le feu volontairement conformément aux articles 396 et 396 bis du Code pénal”, a-t-on souligné de même source.

Après le bilan macabre de mercredi dernier, le ministère de la Justice a indiqué jeudi 18 août dans un communiqué que les parquets ont été instruits pour ouvrir des enquêtes contre X dans les wilayas touchées.

Le même jour, le parquet du tribunal de Souk Ahras a annoncé le placement sous mandat de dépôt d’un pyromane présumé, soupçonné d’avoir mis le feu à une forêt mitoyenne de la cité 400 logements.

44 morts et 181 blessés au dernier bilan

Au dernier bilan livré hier par la gendarmerie nationale, le nombre de personnes décédées suite à ces incendies est passé à 44 dont 36 dans la seule wilaya d’El Tarf. Le nombre de blessés est monté à 181.

Les flammes n’ont pas épargné les autres régions du pays, réduisant en cendres des centaines d’hectares de forêts et de vergers.

Depuis le début de l’été, au moins 48 personnes ont été tuées dans les incendies à El Tarf (36), Souk Ahras (5), Sétif (4), Skikda (2) et Mostaganem (1).

Après l’arrestation d’un pyromane présumé à Souk Ahras, la Gendarmerie nationale a indiqué qu’elle poursuivait ses investigations sur l’origine éventuellement criminelle des incendies qui ravagent les forêts du pays depuis début août.

Abir.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *