Accueil / National / Baisser de rideau sur les JM 2022 : El Bahia a gagné son pari

Baisser de rideau sur les JM 2022 : El Bahia a gagné son pari

 Les lampions se sont finalement éteints sur les JM 2022  qu’abritait la ville d’El Bahia qui, l’espace de douze jours, était parée de ses plus beaux atours.

 Les clameurs se sont tues sur une édition qui a tenu toutes ses belles promesses.  En dépit de certains couacs relevés ici et là, la ville aux deux lions a relevé le pari de nous offrir un événement régional réussi dans son ensemble, balayant d’un revers de main les propos débités par les partisans du rabat-joie’’.  Ce qui ne conforte pas moins la déclaration du commissaire des JM d’Oran, M. Aziz Derouaz, avant l’entame de la manifestation, qui s’est montré confiant quant à la réussite de ce rendez-vous  qui a réuni près de 3400 athlètes représentant 26 pays du bassin méditerranéen, appelés à concourir dans 24 disciplines que le comité d’organisation a disséminées à travers de nombreuses infrastructures flambant neuf ou ayant fait peau neuve.  De purs joyaux qui, espérons le, seront bien entretenus et exploités par la jeunesse de l’Oranie.Ainsi, hier soir, en guise de plateau de clôture, un riche et étoffé menu a été concocté par le président de la commission les cérémonies d’ouverture et de clôture de la 19 e édition des JM, Salim Dada. Après une cérémonie d’ouverture épique au stade Olympique d’Oran, la clôture des JM 2022  a été, elle aussi, grandiose. Le public présent, invité à découvrir une fois encore, la culture algérienne, notamment cette de la ville d’El Bahia, a eu plein les yeux, à travers un programme où danse, chants, lumières et sons et jeux pyrotechniques ont composé un spectacle haut en couleur.  Le chanteur DJ Snake que ses fans attendaient à se produire, n’a pas fait le show, il a été la guest star de la soirée. Lors de la cérémonie de clôture, le drapeau du CIJM s’est baissé avant qu’il ne soit remis au maire de Tarente, la ville italienne des Pouilles qui prend le relais d’Oran pour organiser les XXe Jeux Méditerranéens en 2026.Sur le plan sportif, l’Algérie peut se targuer d’avoir réalisé un bilan positif. Elle a fait beaucoup mieux que lors de la dernière édition de Tarragone (Espagne) où elle a récolté une faible moisson, soit 13 médailles dont en or, se plaçant dans une piètre position (15e).  Pour cette 19e édition, l’Algérie s’est hissée  –  pour la première fois depuis sa première participation aux JM de Tunis en 1967 –  à la 4e place, décrochant 53 médailles dont vingt en vermeil. Un bémol cependant : si dans certaines disciplines, les athlètes algériens ont brillé dans certaines épreuves en individuel ou en duo, les sports co ont fait naufrage. Ni le foot, ni le hand, ni le basket, encore moins le volley n’ont pu aller au-delà de la phase de poules.  Les raisons invoquées ? Les athlètes pointent du doigt le manque de préparation et de compétition, surtout durant la période de pandémie du Covid-19.  Il est bon de souligner que l’espace qu’auront duré les JM d’Oran, l’animation culturelle et artistique n’était pas en reste pour accompagner les joutes.  Pas moins deneuf festivals culturels ont été tenus à Oran et dans les villes environnantes, notamment le «Festival des cultures populaires, le Festival de la musique et de la chanson oranaises, les Journées du théâtre méditerranéen, le Festival du raï et le Festival internationale des danses à Sidi-Bel-Abbès ou encore le Festival de musique hawzi à Tlemcen». Aussi,  pour donner fière allure à la ville d’El Bahia, connue faut-il dire, pour sa prédilection à l’animation nocturne, un programme d’animation (de proximité) a été mis en place dans plus d’une trentaine de places publiques, outre la corniche oranaise, les théâtres de plein air, les arènes d’Oran, et autres espaces de diffusion.

 Farouk Baba-Hadji

A propos LA NATION

Voir Aussi

Société de radiodiffusion et de télévision : une station pour soumettre les chaînes privées à la loi algérienne.

Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a effectué mercredi une visite de travail et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *