Accueil / International / Ouverture de l’espace Schengen : vote attendu lundi pour une liste de 15 pays dont l’Algérie

Ouverture de l’espace Schengen : vote attendu lundi pour une liste de 15 pays dont l’Algérie

Vote attendu lundi pour une liste de 15 pays Les ambassadeurs de l’Union européenne ont proposé l’ouverture de l’espace Schengen pour une liste de 15 pays, dont le niveau de contamination au Covid-19 permet de les considérer comme étant des zones non à risque et la présidence de l’UE espère pouvoir passer à un vote lundi, ont rapporté des médias citant des sources diplomatiques.

Vendredi soir, les ambassadeurs des pays de l’UE et de l’espace Schengen avaient proposé une liste d’une quinzaine d’Etats, qui exclut les Etats-Unis où l’épidémie semble hors de contrôle, et qui inclut la Chine, sous conditions. La France a fixé au 1er juillet sa réouverture progressive. La présidence croate de l’UE avait donné aux Etats membres jusqu’à samedi soir pour se prononcer lors d’un vote, mais certains ont réclamé plus de temps.

« Les consultations continuent et vont se prolonger jusqu’à lundi », a indiqué une source diplomatique européenne. La présidence « espère pouvoir passer à un vote lundi, a précisé cette source.

La liste proposée comprend pour l’instant une quinzaine de pays dont l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thailande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine. Sont aussi admis les voyageurs d’Andorre, Monaco, du Vatican et Saint-Marin.

La liste ne comprend donc pas les Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie de coronavirus avec 125 255 décès pour 2492 246 cas enregistrés samedi soir, pas plus que le Brésil ou la Russie. La liste devrait être révisée toutes les deux semaines.

La proposition européenne a mis en place des critères de sélection des pays dont les ressortissants seront permis de séjours dans l’espace Schengen en fonction notamment du nombre des nouvelles contaminations enregistrés dans ces mêmes pays à une moyenne prédéterminée de 16 cas pour chaque 100 000 habitants durant deux semaines.

Pour ce qui est de la question du contrôle des frontières, cela dépendra de la prérogative de chaque pays avec la levée des dispositions de sécurité qui ont pour but d’endiguer l’épidémie.

Les pays européens les plus touristiques, dont les économies ont parti des conséquences néfastes de la fermetures des frontières pour endiguer la propagation du virus COVID-19, ont mis la pression pour rouvrir l’espace Schengen afin de sauver la saison touristique.

A propos NaTIon

Voir Aussi

Décès de Ennio Morricone, compositeur de la musique du film « La Bataille d’Alger » Ennio Morricone

Le compositeur et chef d’orchestre Ennio Morricone est mort ce lundi 6 juillet 2020, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *