Accueil / International / Le président serbe « piégé » par l’annonce de Trump concernant le déménagement de l’ambassade serbe à Jérusalem (VIDEO)

Le président serbe « piégé » par l’annonce de Trump concernant le déménagement de l’ambassade serbe à Jérusalem (VIDEO)

La réaction d’Aleksandar Vucic à l’annonce de Donald Trump selon laquelle Belgrade déménagerait son ambassade israélienne à Jérusalem en juillet prochain a amené certains à se demander si cette nouvelle avait surpris le dirigeant serbe.

Vucic s’est rendu à Washington cette semaine pour signer un accord négocié par les États-Unis avec Avdullah Hoti, Premier ministre de la région séparatiste serbe du Kosovo. L’accord a été présenté comme un grand succès diplomatique pour Washington, qui a réussi à rapprocher les deux rivaux des Balkans. Entre autres choses, le Kosovo, une entité à majorité musulmane, a accepté de reconnaître Israël tandis que la Serbie a accepté de déplacer son ambassade à Jérusalem, en suivant les traces des États-Unis.

La réaction du président serbe à cette annonce a cependant poussé certains commentateurs à se demander s’il connaissait les détails du document qu’il avait signé. Alors que Trump qualifiait cet engagement de «fantastique», Vucic regarda de côté son hôte américain, puis tourna les pages de l’accord avant de faire un geste de la main, que l’on pourrait interpréter comme un visage-paume avorté.

Les commentaires en ligne suggèrent que Vucic n’a peut-être pas lu les petits caractères avant de signer l’accord et a qualifié la scène d’humiliante. Des têtes vont bientôt rouler parmi les assistants du président, selon certains.

Ajoutant à la confusion, Trump a appelé à tort Hoti le «président du Kosovo».

L’administration Trump a d’abord annoncé son intention de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne et de déplacer son ambassade en conséquence en 2017. Cette décision a été saluée en Israël, mais elle a mis en colère les Palestiniens, qui ont déclaré que les États-Unis n’étaient clairement plus en mesure de servir de neutre. médiateur dans le conflit israélo-arabe. Une poignée d’autres pays ont depuis juré de déplacer leurs ambassades à Jérusalem, notamment le Guatemala, le Honduras et le Malawi.
AFP

A propos NaTIon

Voir Aussi

Chine : plus forte hausse des ventes automobiles depuis 2018

Les ventes de voitures particulières en Chine ont enregistré en août une hausse de 8,8% …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *