Accueil / Economie / Les livraisons de gaz algérien pour la France pourraient augmenter de 50%

Les livraisons de gaz algérien pour la France pourraient augmenter de 50%

Lors de la visite du président français, Emmanuel Macron en Algérie, le dossier énergétique n’était pas officiellement à l’ordre du jour. Aucun accord n’a été signé concernant ce secteur. La France, dit-on, n’est pas dépendante des hydrocarbures algériens. Macron lui-même a déclaré qu’il n’est venu à Alger quémander du Gaz. « La France dépend peu du gaz dans son mix énergétique, à peu près 20%, et dans cet ensemble, l’Algérie représente 8 à 9%, on n’est pas dans une dynamique où le gaz algérien pourrait changer la donne », a –t-il dit. Oui… mais si la France n’a que très peu besoin du Gaz algérien, le reste de l’Europe en a chichement besoin et la France pourrait jouer l’intermédiaire à l’image, semble-t-il de l’Italie.

Il se trouve que parmi les responsables qui ont accompagné le chef d’Etat français, se trouve la directrice générale du groupe français Engie, Catherine MacGregor. Cette dernière a été reçue par le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, en présence du PDG du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar. « Les parties se sont également félicitées de la confiance et la bonne entente qui caractérisent les relations entre Sonatrach et Engie», a indiqué un communiqué du ministère.

Hier, le média français Europe1 a révélé que l’Algérie envisage d’accroître ses livraisons de gaz à destination de la France, alors que se profile le risque d’un hiver tendu sur la question en raison du conflit en Ukraine. Selon les informations d’Europe 1, l’Algérie pourrait bien augmenter ses livraisons de gaz à destination de la France à hauteur de 50%.

Aucune déclaration officielle, de part et d’autre de la méditerranée, n’est venue confirmer ou infirmer ces révélations.

La même source ajoute qu’il s’agit, à ce stade, d’un engagement oral du côté d’Alger d’où l’absence de confirmation officielle. Des échanges doivent avoir lieu dans les prochaines heures entre Engie et l’Algérie, pour confirmer cet engagement à la hausse et déterminer le volume de cette augmentation…

Boualem T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Zones franches : Tebboune préside une réunion de travail

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé, mardi, une réunion de travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *