Accueil / National / Dégel du projet du gazoduc Fréha-Sidi Ayad en 2019: le gaz pour les 67 communes de Tizi-Ouzou

Dégel du projet du gazoduc Fréha-Sidi Ayad en 2019: le gaz pour les 67 communes de Tizi-Ouzou

TIZI-OUZOU – Le dégel du projet du gazoduc entre Fréha (Tizi-Ouzou) et Sidi Ayad (Béjaia) permettra de doter les 67 communes de Tizi-Ouzou en gaz naturel, a-t-on appris des directions de l’Energie et de distribution d’électricité et de gaz (de la Société de distribution du centre, filiale du groupe Sonelgaz).

La réalisation de ce projet qui a été différée en 2016 suite aux difficultés financière qu’a connues l’Algérie, a été officiellement lancé à partir de Fréha, le 10 novembre dernier, par les ministres de l’Energie et de l’Industrie et des mines, permettant de doter en gaz naturel les trois dernières commune de Tizi-Ouzou qui ne disposent pas encore de cette Energie, à savoir Zekri, Akerrou et Ait Chafaa, ce qui classera la wilaya parmi les premières à l’échelle nationale qui ont un taux de raccordement en gaz de 100% de ses communes.

Ce projet, doté d’une enveloppe financière réévaluée de plus de 4,698 milliards de DA, permettra de réaliser un poste source qui va alimenter en gaz, par le biais d’un réseau de transport d’une longueur de 52 km, dont 36,5 km sur le territoire de Tizi-Ouzou et d’un réseau de distribution, quelque 7 080 foyers répartis sur ces trois communes et qui n’ont pas pu être desservies en cette énergie, faute d’un poste source à proximité qui va les alimenter, a indiqué l’auditeur de l’énergie au niveau de la direction de l’énergie, Ouassif Sedik.

Le réseau de transport et de distribution de gaz qui n’a cessé de s’étendre à travers la wilaya, est telle une toile d’araignée couvrant les villages de la wilaya jusqu’aux plus reculés et les plus hauts perchés, dont Ait Argane, Ait Ouabane et Tirourda. Une toile de 6 148,36 km de réseaux de distribution dont 5 995,63 km de mis en service et de 444 de réseaux de transport (haute pression) et un nombre total de 304 649 foyers alimentés en gaz, selon les chiffres communiqués par la direction de l’Energie.

Actuellement et selon les situations communiquées par la direction de distribution d’électricité et de gaz, 62 communes de la wilaya sont alimentées en gaz naturel dont 37 sont raccordées à 100%. Les localités de Zekri, Akerrou et Ait Chafaa devraient être mises en service dans 18 mois, selon les délais contractuels et la direction de l’Energie prévoit la mise en service des premiers foyers prévus dans le cadre de ce projet à Akerrou, qui est la commune la plus proche de la source d’énergie de Fréha, au courant de l’année 2020.

Quant aux deux communes restantes, en l’occurence Béni Zekki et Illilten, les travaux sont en cours. Pour la première localité, la direction de l’Energie ambitionne de mettre en service les premiers foyers avant la fin de l’année en cours. Quant à Illilten, le projet est bloqué par une opposition au niveau de Taghzout par les habitants qui exigent d’abord le règlement du problème de leur village en eau potable.

La wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié, depuis 2004, de différents programmes de raccordement au gaz naturel d’un montant global de plus de 46,45 milliards de DA. Il y a eu d’abord les inscriptions antérieures à 2010 qui sont les programmes complémentaire (PC), complémentaire de soutien à la croissance (PCSC) et spécial (PS) antérieurs à 2010 dotés d’un montant total de plus de 23,7 milliards de DA, qui à permis de raccorder 120 000 foyers par la réalisation de 344 kilomètres de réseaux de haute pression, 39 postes de détente et plus de 4 000 Km de réseau de distribution.

Le programme quinquennal 2010/2014, doté d’une cagnotte de 22,75 milliards de DA, soit presque l’équivalent des trois précédents programmes, porte sur le raccordement de 343 lots (groupes de villages) répartis sur les 67 communes par un réseau de distribution de 5 930 km et environ 100 Km de réseau de transport pour raccorder plus 131 000 foyers, a rappelé M. Ouassif.

 

La bonbonne de gaz butane reléguée au placard

 

L’arrivée du gaz naturel dans les villages les plus reculés du Djurdjura et qui passent une bonne partie de l’hiver sous l’épais manteau de neige, a soulagé de nombreux villageois qui ont relégué leur bouteille de gaz butane au placard, ne redoutant plus l’arrivée de la poudreuse, ont confié de nombreux habitants notamment à Tirourda, Ath Argane, Ighzer n’chvel et Ait Ali, à l’occasion de la mise en gaz de ces contrées reculées.

Des habitants de ces villages qui redoutaient, dés l’arrivée de l’hiver, l’isolement et l’enclavement par la coupure de routes par la neige, étaient naguère contraints de réaliser des réserves en gaz butane et subissaient souvent la pression sur ce produit lorsque des ruptures de stocks étaient signalées en raison du blocage des accès vers leurs villages. Aujourd’hui, ce souci est derrière eux et ils peuvent désormais profiter de la beauté des paysages enneigés, ont-ils dit à l’APS.

L’amélioration du taux de raccordement au réseau de gaz naturel qui a atteint actuellement 86,4%, a eu pour effet la baisse de consommation du gaz butane.

Selon les chiffres communiqués lors de la visite en novembre dernier des ministres de l’Energie et de l’Industrie et des mines, la vente de gaz butane affiche une courbe descendante depuis 2013 en passant de 80 352 unité utilisées en 2013 à 41 159 unité en 2019 (bilan arrêté au mois de septembre 2019). Sur cette même période, la consommation de propane a baissé de 2810 en 2013 à 782 unités à septembre 2019.

Ces différents programmes de raccordement ont permis de soulager les populations raccordées en leur offrant plus de confort, d’encourager l’activité économique au niveau local et de réduire la part des produits pétroliers dans la consommation énergétiques de la wilaya.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *