Accueil / Conjoncture /  Constantine : Noureddine Bedoui entendu par la police judiciaire

 Constantine : Noureddine Bedoui entendu par la police judiciaire

L’ancien Premier ministre, Noureddine Bedoui, a été entendu mardi par la brigade économique et financière de la police judiciaire de la wilaya de Constantine dans le cadre d’affaires de corruption liées à la période durant laquelle il était au poste de wali de Constantine de 2010 à 2015.
Selon ce qui a été rapporté par certains titres de la presse nationale qui citent des sources sécuritaires, Bedoui a été entendu sur des affaires d’octroi du foncier à des promoteurs immobiliers afin de construire et de réaliser des milliers de logements promotionnels. L’ancien wali de Constantine aurait aussi permis à des parlementaires des deux chambres d’obtenir des avantages entre autres des parcelles de terrain au niveau de la nouvelle ville, «Ali-Mendjeli», le quartier «Zouaghi-Slimane», ainsi que dans la ville de Lkhroub. Selon le journal Ennahar, Bedoui aurait octroyé des parcelles de terrain à des industriels sans respecter la procédure légale. Bedoui est sous enquête préliminaire «approfondie » dans plusieurs affaires de la part de la police judicaire de Constantine. Pour rappel, la police judiciaire entend l’ancien Premier ministre suite à un mandat judicaire émis par le procureur de la Cour suprême.

R.N

A propos NaTIon

Voir Aussi

Procès en appel d’Ali Haddad : le Procureur général requiert le durcissement des peines

Le Procureur général près la Cour d’Alger a requis dimanche « le durcissement des peines » à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *